• Accueil
  • Les maires du grand Lomé outillés à impliquer la jeunesse au centre du développement local

Les maires du grand Lomé outillés à impliquer la jeunesse au centre du développement local

Les maires du grand Lomé outillés à impliquer la jeunesse au centre du développement local

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

La session de formation organisée par le Ministère du Développement à la Base de la Jeunesse et de l’emploi des Jeunes, à l’endroit  des élus locaux du grand Lomé sur les problématiques de jeunesse, a démarré ce mardi 02 février 2021 à la présidence de l’Université de Lomé.

Durant deux jours, les maires et adjoints aux maires des communes du grand Lomé seront formés sur des notions de gouvernance locale pouvant les aider à impliquer les jeunes dans les actions communales. Cette initiative est mise en œuvre par la Direction de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (DJEJ) et financée par la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ) à travers son secrétariat permanent. L’objectif est d’amener les élus locaux à se familiariser avec les instruments relatifs à la promotion de la jeunesse d’une part et à les doter d’outils nécessaire leur permettant d’assurer l’implication et la participation active des jeunes dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des programmes de leurs localités d’autre part. Les modules qui seront développés au cours de cette formation tournent autour du thème : « la prise en compte de la jeunesse dans les plans de développement communaux ». Ce thème central sera décliné en divers sous-thèmes dont le déroulé permettra de réaliser l’objectif fixé.

« Il importe que les élus locaux s’approprient la vision du gouvernement relative à la promotion de la jeunesse ainsi que la nécessité d’accorder une priorité à la prise en compte de leurs besoins et aspirations dans les plans de développement communaux » a déclaré le Directeur de cabinet Yawotse Vovor, à l’ouverture de la session.

Cette formation organisée à l’endroit des premiers responsables des communes va dans la même logique du Plan National de Développement (PND) et de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui prennent en compte la jeunesse togolaise comme étant un membre actif de la société et qui contribue au développement de la société.

Ces sessions de formations ont démarré le 11 septembre 2020 à Kpalimé et se sont poursuivies à Atakpamé, Tsévié, Sokodé, Kara et Dapaong.