• Accueil
  • Appui logistique à 4 institutions de microfinance pour la mise en œuvre du PAEIJ-SP

Appui logistique à 4 institutions de microfinance pour la mise en œuvre du PAEIJ-SP

Appui logistique à 4 institutions de microfinance pour la mise en œuvre du PAEIJ-SP

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a procédé cet après-midi du 18 décembre 2017, à la cérémonie de remise des équipements à 4 institutions de microfinance pour la pleine mise en œuvre du Projet d’appui, à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP).

Cette cérémonie marque un tournant dans la mesure où cette logistique permettra le démarrage  effectif  de la mise en œuvre du projet.  Le représentant des institutions de microfinance sélectionnées dans son intervention a exprimé sa reconnaissance sur le choix porté sur leurs institutions et rassure le gouvernement de la bonne utilisation de ces équipements.

Il s’agit d’un premier appui pour de 15 motos et 10 ordinateurs d’une valeur d’environ 14 millions FCFA afin de permettre à ces IMF de mieux réaliser leur mission, à savoir l’octroi de crédit et l’accompagnement des jeunes et de PME structurantes.

Le ministre a également rappelé que les institutions (COOPEC AD, COOPEC ILEMA, MUTUELLE ASJD ET PROMOFINANCE) bénéficieront des renforcements de capacités en développement des produits financiers appropriés, ainsi que du mobile banking en vue de rationaliser leurs ressources, d’améliorer l’efficacité et de réduire le coût des transactions.

Ce sont 500 millions de FCFA de crédit par semestre au  taux de 3 % que l’opérateur financier d’ORABANK TOGO devra décaisser pour chaque IMF afin de lui permettre de disposer des ressources à moyen et long termes pour financer les primo entrepreneurs individuels et les groupements de petits producteurs ciblés.

« Le PAEIJ-SP est un projet qui tient particulièrement à cœur au Chef de l’Etat qui en fait non seulement l’un des leviers importants pour la réduction du chomage des jeunes mais également un outil pour booster le développement de l’agrobusiness et lutter contre la pauvreté dans notre pays » a conclut Madame Victoire Dogbé.

Lancé le 24 avril 2016 par le Chef de l’Etat, le PAEIJ-SP vise à contribuer à la création des conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entreprenariat dans les secteurs porteurs. Il est cofinancé par l’Etat togolais et la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 12,6 milliards francs CFA.