• Accueil
  • Résilience des communautés à la base: le coup de pouce de l’UE face au COVID-19

Résilience des communautés à la base: le coup de pouce de l’UE face au COVID-19

Résilience des communautés à la base: le coup de pouce de l’UE face au COVID-19

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Lancement ce 26 mai 2020 par l’Agence nationale d’appui au développement à la base ( ANADEB) du projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base face au choc de la pandémie du Covid-19.

Le projet d’une enveloppe de 65 millios de FCFA mis à disposition par la délégation de l’Union Européenne, a pour objectif de sensibiliser les populations des préfectures d’Agoè-Nyivé, du Golfe, de Tchaoudjo et de Tône sur la pandémie du COVID-19 et sur les mesures barrières. Il vise également à offrir aux communautés ciblées des dispositifs de lavage des mains, et à apporter un appui en produits alimentaires de première nécessité aux plus vulnérables.

La cérémonie de lancement de cette initiative a été présidée par le Directeur de Cabinet du Ministre chargé du développement à FOPADESC (Agoè-Nyivé), en présence d’ élus locaux et des membres des communautés à la base des 4 préfectures bénéficiaires et de quelques artistes togolais engagés contre la pandémie.

Le Togo a lancé une bataille féroce contre la maladie à coronavirus. Les guérisons sont nombreuses mais le nombre de personnes contaminées ne cesse de croître. De plus en plus de contrées sont touchées. Comment faire pour juguler cette pandémie dans le pays ? L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a le secret. Un projet financé par l’Union européenne à coup de 65 millions de francs CFA est lancé mardi à Lomé.

Il s’agit du projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base face au choc de la Covid-19 dans les préfectures d’Agoè-Nyivé, Golfe, Tchaoudjo et Tône. C’est en présence des élus locaux et des membres des communautés à la base des 4 préfectures bénéficiaires et des artistes togolais.

Dans son mot de lancement dudit projet, Yawotsè Vovor, le Directeur de cabinet du ministre en charge du Développement à la base, a fait savoir qu’actuellement, la maladie touche la plupart des communes et préfectures, et il convient d’agir efficacement.

« Le respect des mesures barrières passe par une sensibilisation accrue de toute la population. Cette sensibilisation ne doit pas se limiter à la seule information, elle doit susciter un engagement de chacun de nous », a rappelé le Directeur de Cabinet.

Le projet cible à terme 80.000 personnes de 300 quartiers, dont 238 dans les préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe (Grand Lomé), 42 dans Tchaoudjo (Sokodé), et 20 dans Tône (Dapaong).

Un total de 2.600 personnes vulnérables issues de ces quartiers bénéficieront de kits alimentaires et de 6.000 masques de protection.