Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse

La performance au rendez-vous des actions du ministère du développement à la base

Publié le : 10 jan 2019
table d'honneur

Faire la rétrospective de ses actions au cours de l’année 2018 et planifier celles de l’année entamée : c’est l’exercice auquel s’est livré le ministère du développement à la base ce 10 janvier 2019, à Lomé.

Présidée par Victoire Tomegah Dogbé,  cette revue, devenue une tradition annuelle est l’occasion pour le ministère chargé du développement à la base de procéder d’une part à l’analyse et à la validation des résultats obtenus de la mise en œuvre des politiques et stratégies au cours de l’année écoulée et  de planifier d’autre part les interventions à déployer en 2019.

Etaient présents à cette rencontre les acteurs des ministères sectoriels, des partenaires techniques et financiers et du secteur privé dont les contributions ont permis l’atteinte des résultats objets de la revue, ainsi que de quelques bénéficiaires des projets et programmes mis en œuvre.

 

Il ressort des résultats présentés au cours de la rencontre que le ministère a globalement atteints les résultats qui lui sont assignés. Ceci se traduit par un taux moyen d’exécution de la lettre de mission de l’ordre de 94 % pour un budget global de 26,066 milliards de FCFA dont 69,29%mobilisés auprès des partenaires, du secteur  privé et des bénéficiaires eux-mêmes.

En matière de promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, ce sont 16002 emplois durables qui ont été créés au profit des jeunes et 57 365 emplois temporaires pour les jeunes et les femmes et 100 000 jeunes touchés par les activités socio-éducatives.

Le secteur développement à la base a notamment enregistré, 40 infrastructures correspondant à 312 unités d’infrastructures, 50 plateformes multifonctionnelles dont 43 solaires et 91394 élèves du préscolaire et du primaire bénéficiaires des cantines scolaires. Par ailleurs, 42 structures d’appui aux artisans ont été réalisées.

Ces résultats encourageants sont le fruit de la conjonction de plusieurs facteurs comme l’organisation, la responsabilisation et l’autonomisation des communautés à la base, la culture de la reddition des comptes qui favorise la mobilisation des ressources externes des partenaires.

Ces derniers, notamment le Représentant Résidant de la Banque Africaine de Développement, et celui du Programme des nations unies pour le développement, ont salué les performances du ministère et réaffirmer leur volonté de continuer à soutenir les actions du ministère.

Afin  de capitaliser ces acquis et relever les défis qui s’annoncent en 2019, la ministre à l’ouverture des travaux a exhorté les acteurs à « une synergie d’actions basée sur une approche intégrée pour consolider les expériences et acquis des uns et des autres dans la lutte commune contre la pauvreté au Togo».

Créé en 2008, le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a pour principale mission d’impulser la dynamique nécessaire pour promouvoir et soutenir le développement harmonieux des communautés à la base,  d’assurer l’insertion socio-professionnelle des jeunes et faire de l’artisanat togolais un élément moteur de relance de l’économie du pays.   

Top