• Accueil
  • L’alimentation scolaire au Togo désormais inscrite dans la loi

L’alimentation scolaire au Togo désormais inscrite dans la loi

L’alimentation scolaire au Togo désormais inscrite dans la loi

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

A l’unanimité des députés présents à la plénière de l’Assemblée nationale ce 23 juin 2020, la loi sur l’alimentation scolaire au Togo a été adoptée.  Rédigée en 41 articles, le projet de loi a été étudié par une commission spéciale composée des commissions de l’Education et du développement socioculturel, des droits de l’homme, de la santé, la population et de l’action sociale  avec à sa tête le député Innocent Kagbara. 

Cette loi vise à offrir aux élèves de l’enseignement  de base, particulièrement aux élèves situés dans les zones les plus vulnérables, l’accès à une alimentation scolaire suffisante et équilibrée et à promouvoir le développement de la production locale. Après plusieurs amendements apportés au projet de loi, c’est avec enthousiasme que tous les députés présents ont donné leur voix pour institutionnaliser l’alimentation scolaire au Togo.

« Il est de notre responsabilité partagée surtout en tant que Représentation nationale, d’accorder une égalité de chance de réussite à nos enfants tant en milieu rural qu’urbaine » a déclaré Yawa Tsegan, Présidente de l’Assemblée Nationale, après le vote de la loi.

« Nous prenons ainsi ensemble le pari de faire de l’alimentation scolaire, un levier pour atteindre la « Faim Zéro à l’école », contribuant à l’atteinte de l’ODD 2 relatif à l’élimination de la faim et à la promotion de l’agriculture, un accélérateur de l’éducation de qualité pour tous et un catalyseur du développement local inclusif, comme l’ambitionne le PND. » s’est félicité Victoire Tomegah Dogbé, ministre chargée du développement à la base.

Le programme d’alimentation scolaire a été mis en œuvre d 2008 à 2017 par le projet de développement communautaire et des filets sociaux (PDCplus). Depuis 2017 le programme est implémenté par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la base (ANADEB) dans 315 écoles dans les 5 régions du Togo.

En tout plus de 72 millions de repas ont été distribués de 2008 à 2019 pour un investissement de plus de 20 milliards de FCFA.

Les cantines scolaires ont permis une augmentation de l’effectif scolaire de 9,4% dans les écoles bénéficiaires contre 7% dans les écoles non bénéficiaires avec une augmentation de l’effectif des filles.

Grâce à cette institutionnalisation, l’expérience pourra passer à échelle, afin de toucher le maximum d’élèves et contribuer à une éducation de base de qualité.