• Accueil
  • La citoyenneté et la paix deux facteurs indissociables pour le développement

La citoyenneté et la paix deux facteurs indissociables pour le développement

La citoyenneté et la paix deux facteurs indissociables pour le développement

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Des milliers de jeunes se sont rassemblés à la maison des jeunes d’Amadahomé  le samedi 12 Août 2017 pour la célébration de la journée internationale de la jeunesse placée sous le thème : « les jeunes édifient la paix ».

Cette 18ème édition a été l’occasion pour le ministère chargé de la jeunesse de sensibiliser les jeunes Togolais sur la citoyenneté et la consolidation de la paix. Les membres du gouvernement à l’instar du ministre de la sécurité et de la protection civile, la Secrétaire d’ Etat chargé des droits de l’homme étaient présents à cette cérémonie pour  inciter les jeunes  à un comportement civique. Notons qu’avant la cérémonie, les jeunes outillés des râteaux, balais, coupe-coupe, houes ont mis au propre la maison des jeunes. Lors du différent passage, le directeur de la jeunesse Monsieur ANALA, a exhorté et a encouragé les jeunes à intégrer au quotidien les actions susceptibles de contribuer au renforcement de la culture de la paix, de la citoyenneté, de la cohésion sociale et du respect des principes démocratiques car les jeunes épanouis, responsables, consciencieux représentent un atout pour le développement durable et pour la paix.

 Monsieur Koffi VIDZRAKOU le représentant du Représentant Résident de l’UNFPA pour sa part, a renouvelé une fois encore l’engagement de son institution à accompagner le gouvernement  dans toutes les initiatives visant l’épanouissement socio-culturel des jeunes.

Toujours dans le même sens, le ministre Yark Damehane a invité les jeunes à collaborer avec les forces de l’ordre pour préserver la sécurité et la paix, un facteur essentiel pour tout développement. Quant à Madame Nakpa Polo, la Secrétaire d’Etat chargée des droits de l’homme, elle a rappelé le lien qui existe entre la promotion des droits de l’homme, la paix et le développement  tout en invitant les jeunes à des comportements de citoyenneté, de respect mutuel et de fraternité.

Pour terminer, le ministre victoire TOMEGAH DOGBE a invité les jeunes à l’esprit de tolérance d’humilité, de solidarité et de cohésion sociale afin de résister à toutes formes de manipulation. Elle  a souligné que le gouvernement est prêt à accompagner et à aider les jeunes dans leur cheminement vers la citoyenneté et à la consolidation de la paix dans notre pays.

L’une des principales missions assignées au ministère chargé de la jeunesse est d’œuvrer pour la pleine participation des jeunes au processus de développement du pays à travers des actions visant l’émergence chez ceux-ci, d’une citoyenneté basée sur l’enracinement et la promotion des valeurs attachées aux droits humains et aux principes de l’inclusion et la responsabilisation.