• Accueil
  • La Chambre Régionale des Métiers de Lomé renforce les artisans en équipements

La Chambre Régionale des Métiers de Lomé renforce les artisans en équipements

La Chambre Régionale des Métiers de Lomé renforce les artisans en équipements

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

La Chambre Régionale de Métiers de Lomé, a procédé à la remise des équipements à 254 artisans membres de ladite chambre le mardi 1er septembre 2020 à Lomé.

Cet accompagnement technique s’inscrit dans le cadre du Projet Régional d’Appui en Equipements des Artisans de Lomé (PRAEAL) mis en œuvre grâce au Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV). Ce projet vise à mettre à la disposition des artisans de Lomé, des équipements professionnels de qualité qui leur permettront de mieux exercer leurs activités. Les métiers concernés par la première phase sont les coiffures dame, coiffure homme et la couture. Subventionné à 40%, les artisans éligibles dont les dossiers ont été validés payeront 60% du coût d’achat qui sera reparti en trois (03) tranches maximums. Cet appui en équipement vient encourager les jeunes artisans n’ayant pas encore de moyens pour s’installer. Ces différents artisans ont été formés en couture sur les techniques de broderie chinoise à la machine à coudre du 13 au 18 Janvier 2020 sous la coordination d’un groupe d’artisans togolais formés en Chine.

Dans la catégorie de la couture, les techniques de standardisation, d’emballage et d’étiquetage ont été enseignées du 22 au 26 Janvier 2020 par le Styliste togolais FRANKO DIMELO.

Les artisans coiffeurs ont été formés également sur la coloration, l’extension et l’entretien des cheveux du 20 au 30 Janvier 2020, formation effectuée par une coiffeuse togolaise résidant en France.

Les équipements remis aux artisans pour cette première phase sont entre autres ; 239 Séchoirs, 250 Fer à plat, 250 têtes malléables, 250 Pinces à extension pour la coiffure dame ; 250 tondeuses électriques pour la coiffure homme ; 379 machines à coudre, 500 Machines à boutonnière pour la couture.

Tous les artisans bénéficiaires seront suivis par les acteurs intervenant dans la mise œuvre du projet. A la fin de cette première phase, 500 artisans d’autres métiers seront pris en compte dans les mêmes conditions afin d’atteindre un grand nombre d’artisans.