• Accueil
  • JEUNES DÉSCOLARISÉS (JDS): DU VOLONTARIAT À L’ENTREPREUNARIAT

JEUNES DÉSCOLARISÉS (JDS): DU VOLONTARIAT À L’ENTREPREUNARIAT

JEUNES DÉSCOLARISÉS (JDS): DU VOLONTARIAT À L’ENTREPREUNARIAT

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

110 jeunes déscolarisés ont reçu des mains du Ministre du développement à la base de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, des kits de matériels et d’équipements pour leur insertion socioprofessionnelle, à la maison des jeunes de Kara, le lundi 17 juillet 2017.

Faisant partie de la phase d’extension du projet de Volontariat d’Engagement Citoyen lancé le 23 septembre 2016, ces jeunes ont assuré des missions d’assainissement et de sensibilisation des riverains des zones aménagées dans leurs différentes localités, pour l’adoption de comportements responsables. Ces missions de quatre mois interviennent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Développement Communautaire en Zones Urbaines (PDC-ZU) mis en œuvre par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB).

Ces outils d’une valeur totale de 14 723 064 FCFA permettront à ces jeunes artisans diplômés qui n’avaient pas les moyens nécessaires pour s’installer à leur compte, de créer une entreprise qui va générer des emplois. Pour Victoire Tomegah Dogbé : « le projet des jeunes déscolarisés donne cette opportunité aux jeunes d’obtenir des kits pour pouvoir s’installer et montre la volonté du gouvernement qui fait de l’inclusion des jeunes une priorité. »

Lancé en janvier 2016, le projet de  volontariat d’engagement citoyen ou des jeunes déscolarisés VEC/JDS vise à promouvoir l’engagement de ses jeunes déscolarisés ou semi-déscolarisés à contribuer aux solutions du développement du pays  en général et de leurs communautés en particulier. Il est à souligner qu’outre L’ANADEB, ce projet est co-piloté par l’ANVT, la DEJ et le FNFI.