• Accueil
  • Des arbres pour célébrer l’indépendance du Togo

Des arbres pour célébrer l’indépendance du Togo

Des arbres pour célébrer l’indépendance du Togo

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ce sont environ 500 jeunes volontaires d’engagement citoyen (VEC) venus de différentes communes du Grand Lomé qui, ce mardi 26 avril 2022, ont mis en terre des plants « d’arbres de l’indépendance », pour commémorer le 62ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale.

L’espace vert de la Maison des Jeunes de Lomé a pris un coût de neuf ce mardi 26 avril dans le cadre de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance du Togo. 500 plants de senna siamea, terminalia catapa, sterculia foetida, blighia sapida, millétia tinningû, tous espèces tropicales ont été mis en terre par quelques responsables du ministère et des centaines de volontaires d’engagement citoyen.

Cet acte d’écocitoyenneté a contribué à reverdir la maison des jeunes et par la même occasion à promouvoir le vivre-ensemble et la cohésion sociale entre les jeunes venus de 13 communes qui ont travaillé ensemble et appris à se connaitre mutuellement.

L’opération de reboisement a été suivie d’une communication sur le sens profond de l’indépendance, les valeurs civiques et citoyennes que doivent s’approprier ces jeunes pour contribuer plus efficacement au développement de leur communauté et du Togo.

Nous avons expliqué aux VEC l’indépendance et ce qu’on attend d’eux comme comportement pour pérenniser cette indépendance et le vivre-ensemble. Il faut que le citoyen togolais ait en mémoire le sacrifice des aïeux pour que nous ayons l’indépendance. Nous demandons également de faire un effort pour nous affranchir de tout ce qui reste comme tâche de la domination coloniale, notamment sur le plan économique et mettre au centre de notre consommation les habitudes et nos valeurs culturelles. Nous avons parlé du respect des emblèmes nationaux, le respect des autorités, des lois, des autorités et surtout la solidarité nationale qui nous permettront d’être une nation forte

a ainsi résumé Koffi Méléagbé Aganon, chef division à la direction de la formation civique, qui a délivré la principale communication de la séance de sensibilisation.

L’une des missions du ministère est de cultiver les valeurs civiques et la citoyenneté active au sein de la jeunesse.

Voir les photos