• Accueil
  • CLÔTURE IMMINENTE DU PDCPLUS: UN ATELIER POUR RESTITUER LES AUDITS RÉALISÉS

CLÔTURE IMMINENTE DU PDCPLUS: UN ATELIER POUR RESTITUER LES AUDITS RÉALISÉS

CLÔTURE IMMINENTE DU PDCPLUS: UN ATELIER POUR RESTITUER LES AUDITS RÉALISÉS

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Projet de Développement Communautaire et des Filets Sociaux (PDCplus) ont planché, ce mardi 20 juin 2017 à Lomé, sur les rapports provisoires des audits des microprojets d’infrastructures et des Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (THIMO) et des Activités Génératrices de Revenus (AGR). 

Cette rencontre a permis aux participants de suivre la restitution des rapports provisoires des audits de clôture du projet et de partager les conclusions de ces audits.
Des audits externes ont été commis pour apprécier la qualité des microprojets réalisés et le degré de respect des procédures de mise en œuvre de ces microprojets.

Ouvert par la Coordonnatrice du PDCplus, Mme Yawavi Bouty AGBOKA, l’atelier a connu la participation des représentants de différents départements ministériels, en présence des cadres du Secrétariat Technique du PDCplus et ceux des Agences d’Appui aux Initiatives de Base (AGAIB).
 Après de vifs échanges, les participants de l’atelier ont validé les conclusions desdits rapports d’audits sous réserve de quelques amendements.
En effet, l’audit des microprojets a été effectué sur un échantillon de 20% de l’ensemble des microprojets.
Il en est ressorti que les infrastructures réalisées, qui émanent des besoins exprimés par les communautés sont fonctionnelles et présentent une qualité technique satisfaisante pour la plupart au regard d’indicateurs tels que :

  • Conformité des documents contractuels
  • Conformité des plans architecturaux selon les normes édictées par les ministères sectoriels
  • réalisation des travaux conformément aux clauses contractuelles des marchés
  • fonctionnalité de l’infrastructure.

En ce qui concerne les Activités Génératrices de Revenus, l’audit a révélé qu’elles ont contribué au renforcement de l’employabilité en milieu rural. Il est par ailleurs noté qu’au-delà des retombées financières, la mise en œuvre des microprojets a été bénéfique à leurs communautés. Ainsi, elle a eu des impacts positifs sur leurs communautés, notamment en termes de renforcement de la cohésion sociale, l’instauration d’une culture entrepreneuriale dans les ménages, renforcement de la culture d’entraide et de solidarité dans le village.

A quelques semaines de la clôture du PDCplus, ces résultats satisfaisants viennent conforter le bilan positif de la mise en œuvre de ce projet.

Le PDCplus constitue l’une des initiatives du gouvernement pour la réduction de l’extrême pauvreté et l’amélioration de l’accès des populations pauvres aux services sociaux économiques de base et aux filets de protection sociale. Il est financé par l’Etat togolais et la Banque mondiale.