Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Des superviseurs formés pour le référencement des indicateurs du PAEIJ-SP

Publié le : 13 juil 2018
enquetrice

Dix superviseurs sont en formation, du 11 au 17 juillet 2018, à l’Institut national de la statistique, des études économiques et démographiques (INSEED) sur les outils de collecte de données permettant de mesurer périodiquement l’impact du projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) sur ses bénéficiaires.

La présente formation constitue donc la première étape de l’enquête qui se tiendra dans les cinq régions, en collaboration avec l’INSEED, auprès des producteurs agricoles des filières végétales promues par le projet (soja, maïs et manioc) et des éleveurs de volailles et de petits ruminants. 


Le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) vise à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entrepreuneuriat dans les secteurs porteurs. Sa stratégie est basée sur l’approche chaînes de valeur agricoles (CVA) et le développement de clusters agro-industriels afin de consolider la base industrielle du pays. 


Lancé officiellement le 24 avril 2016 par le chef de l’Etat et cofinancé par l’Etat Togolais et la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de de 12,590 milliards de FCFA, le PAEIJ-SP en deux ans d’opérationnalisation a permis la création de plus de 10.000 emplois directs dont environ 40% pour les femmes. Le projet table sur la création de  19600 emplois pour les jeunes et 150.000 emplois indirects à l’horizon 2020.

Top