• Accueil
  • YouthConnekt Africa, un réseau pour une jeunesse africaine qui exprime tout son potentiel

YouthConnekt Africa, un réseau pour une jeunesse africaine qui exprime tout son potentiel

YouthConnekt Africa, un réseau pour une jeunesse africaine qui exprime tout son potentiel

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Myriam Dossou-D’Almeida a conduit une délégation au sommet YouthConnekt Africa qui se déroulait à Accra du 20 au 22 octobre, autour du thème : l’Afrique au-delà de l’aide : positionner les jeunes pour l’économie post-COVID et les opportunités de la ZLECAF.

YouthConnekt Africa  est un programme d’autonomisation des jeunes qui a été lancé au Rwanda en 2012 et qui vise à connecter la jeunesse africaine pour une transformation socio-économique du continent.

Il s’agit d’un  sommet annuel qui relie les jeunes de tout le continent et au-delà avec des influenceurs politiques, des dirigeants politiques et des institutions des secteurs public, privé et du développement pour engager, discuter, concevoir et accélérer les efforts d’autonomisation des jeunes au niveau continental.

Chaque année, le YouthConnekt Africa Summit vise à aborder divers problèmes de jeunesse liés à l’autonomisation économique, sociale et politique des jeunes en Afrique.

Quatorze jeunes entrepreneurs Togolais ont fait le déplacement d’Accra  où ils ont participé à divers panels puis fait découvrir, redécouvrir et apprécier dans leurs stands, les produits de leur savoir-faire et de leur génie.

A Accra, le Ministre chargé de la jeunesse a également rencontré la Directrice Régionale Afrique du PNUD, Ahunna Eziakonwa, en présence d’autres ministres de la jeunesse.

Elles ont parlé des défis qui se posent à la jeunesse, aux réponses fortes que le Gouvernement togolais apporte et aux innovations que nous sommes engagés à soutenir.

« Au regard des programmes  que nous déployons dans notre  pays,  la mise en réseau  reste le maillon manquant  pour mettre en place ce réseau  qui va permettre  aux jeunes et  les décideurs que nous sommes de travailler  pour leur épanouissement »,

a  déclaré Myriam Dossou-d’Almeida.

Plusieurs recommandations sont sorties de ces échanges : mettre en place en place d’une plateforme  des ministres  de la jeunesse ; organiser des rencontres  préalables au sommet YCA ; documenter et partager  des bonnes pratiques en matière  de prise charge de  la cible jeune ; utiliser la plateforme YCA pour établir le dialogue intergénérationnel ; intégrer systématiquement l’impact des chocs  exogènes  dans les politiques de jeunesse ; accorder une attention  particulière à travers des projets spécifiques  à  destination des  jeunes des territoires situés le long des frontières.

Organisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports et l’Autorité Nationale pour la Jeunesse (National Youth Authority), en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) cette quatrième édition a connu la participation d’orateurs comme  Nana Addo Danquah Akuffo Addo, président de la République du Ghana ; Paul Kagame, président de la République du Rwanda ; Ahunna Eziakonwa, directrice régionale du bureau pour l’Afrique du PNUD et Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football (CAF).