• Accueil
  • MIATO : un cadre potentiel pour faire connaitre l’artisanat togolais

MIATO : un cadre potentiel pour faire connaitre l’artisanat togolais

MIATO : un cadre potentiel pour faire connaitre l’artisanat togolais

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Placé sous le thème : « Artisanat innovant, facteur de développement économique et social »,  cet événement qui se tiendra du 23 octobre au 03 novembre 2019 à Lomé, vise à promouvoir le génie créateur des artisans togolais à travers l’exposition des produits, la présentation des services artisanaux et la création d’un cadre d’échanges de savoir-faire.

« A travers le Miato nous voulons  promouvoir les produits et services artisanaux, mettre en lumière le génie et les potentialités des artisans togolais,  mais aussi valoriser les métiers porteurs du secteur, sensibiliser les jeunes sur les opportunités du secteur », a laissé entendre la 2èmevice-présidente du comité d’organisation, Madame Agbodan Mablé.

Au programme, des manifestations foraines d’échange, d’expositions et de ventes  des produits artisanaux, d’activités culturelles, d’un concours, de visites d’entreprises et d’un plateau TV. Le MIATO sera également un cadre privilégié de promotion des initiatives des jeunes entrepreneurs  du secteur ayant bénéficié des mécanismes  d’appui du gouvernement. Un site aménagé de 200 stands  organisés comme suit : 130 stands ventilés ; 50 stands climatisés ; 20 stands de restauration ; 1 showroom ; 1 salle de conférence  et 1 atelier de production. 150.000 visiteurs du Togo et de plusieurs pays sont attendus à cette manifestation biennale. L’accès au Marché sera libre et gratuit pour les visiteurs.

L’organisation de ce marché s’inscrit  dans les axes 1 et 2  du Plan National de Développement (PND) qui envisagent  tous les ans, des foires et salons pour la promotion des produits artisanaux, faire du Togo un centre majeur du tourisme d’affaires dans la sous-région ouest africaine et enfin positionner le Togo comme un centre  d’affaires commercial de premier ordre dans la sous-région.

 « Nous voulons  faire connaitre mieux l’artisanat au Togo et en Afrique entière pour qu’on puisse découvrir cette belle richesse. Nous avons besoin de rendre visible l’artisanat au Togo », a expliqué Victoire Tomegah-Dogbé, ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse.  

L’artisanat est  un maillon important de l’économie togolaise. Il contribue à plus de 18% à la formation du PIB et à la réduction du déficit de la balance des paiements de 20%. Grand pourvoyeur d’emplois, le secteur mobilise près d’un million de Togolais qui exercent cette activité à titre principal ou secondaire.