• Accueil
  • Les jeunes du grand Lomé outillés sur les différents mécanismes du gouvernement.

Les jeunes du grand Lomé outillés sur les différents mécanismes du gouvernement.

Les jeunes du grand Lomé outillés sur les différents mécanismes du gouvernement.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le Ministre du Développement à la Base, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et le Premier Ministre ont tenu une rencontre d’échange et d’information avec des jeunes du grand Lomé,  sur le fonctionnement des différents mécanismes mis en place par le gouvernement ce samedi 11 décembre 2021 à la maison des jeunes d’Amadahomé.

Près de 300 jeunes issus des 13 communes du Grand Lomé ont pris part à cette rencontre d’échanges qui vise à communiquer sur les différents mécanismes mis en place par l’Etat pour la jeunesse et les opportunités disponibles pour l’insertion économique et l’épanouissement des jeunes. La rencontre a également offert aux jeunes du Grand Lomé l’opportunité d’exprimer leurs inquiétudes, attentes et espoirs vis-à-vis du Gouvernement.

Pour la cheffe du Gouvernement Victoire Tomegah-Dogbé : « Le gouvernement s’est inscrit dans une dynamique de dialogue et d’écoute de la jeunesse sur l’efficacité des interventions visant leur épanouissement.  Il s’agit d’en mesurer le niveau d’appropriation par les jeunes et surtout de recueillir les points d’insatisfaction et les attentes nouvelles en vue d’une amélioration continue des initiatives ».

Conformément à sa mission, le ministère de la jeunesse s’est inscrit dans une dynamique de dialogue et d’écoute de la jeunesse sur l’efficacité des interventions visant leur épanouissement.

La politique d’accompagnement repose sur différents mécanismes comme le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), le projet d’appui à employabilité et l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP), l’Agence nationale du volontariat(ANVT)  L’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) et le mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage risques (MIFA). Tour à tour les responsables de ces différent programmes ont expliqué aux jeunes l’importance et le fonctionnement de ces programmes.

Une occasion qui a permis d’offrir aux jeunes du Grand Lomé l’opportunité d’exprimer leurs inquiétudes, de mieux comprendre les mécanismes d’accompagnement, ainsi que de et les attentes nouvelles en vue d’une amélioration continue des initiatives.

 »Les efforts déployés ces dernières années ont permis à la jeunesse de trouver sa place pour tenter de réaliser son plein potentiel, nous allons continuer à amplifier ces réformes’’, a indiqué Mme Doussou-D’almeida. La ministre chargée de la jeunesse a saisi l’occasion pour elle  de conscientiser ces jeunes sur la préservation de la paix et la lutte contre l’extrémisme violent au Togo et dans la sous-région.

Cette rencontre fait suite à celles tenues dans plusieurs localités dans la région des savanes, et s’inscrit dans le cadre du suivi des actions du ministère conformément aux orientations de la feuille de route gouvernementale 2025. D’autres localités à l’intérieur du pays accueilleront des rencontres similaires.