• Accueil
  • L’ananas Dolcetto, fruit de la coopération italo-togolaise

L’ananas Dolcetto, fruit de la coopération italo-togolaise

L’ananas Dolcetto, fruit de la coopération italo-togolaise

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Myriam Dossou-d’Almeida a participé virtuellement ce 07 septembre 2021 au MacFrut, un évènement international pour les professionnels du secteur des fruits et légumes, organisé par l’association italienne Coopermondo et ses partenaires.

Cette foire qui se tient du 07 au 09 septembre a consacré cette après-midi du 07 septembre  au Togo avec pour thème : « Togo : de l’expérience de l’Ananas Dolcetto à la promotion et au développement de nouvelles filières agricoles coopératives ».

L’objectif de cette rencontre virtuelle était de présenter le projet de renforcement de la filière agro-industrielle DOLCETTO, un ananas bio produit au Togo et de discuter des opportunités de développement  des chaines de valeurs agricoles par le biais des coopératives.

Giovanni Pausini, Président de l’ONG Coopermondo, Andrea Bertoldi coordonnateur du projet pour  BRIO S.p.A qui accompagne les producteurs d’ananas sur le terrain ont tour à tour partagé les acquis de l’expérience et du succès de l’ananas DOLCETTO.

Le projet est né à l’initiative de Coopermondo, Confcooperative, Ferdercasse. Il s’agissait de transporter l’expérience coopérative italienne, notamment au crédit coopératif, aux pays en développement.

Le projet a permis de structurer en coopérative  1.300 jeunes agriculteurs, dont un tiers de femmes, pour cultiver 500 hectares produisant 35.000 tonnes d’ananas biologiques par an, d’octroyer des microcrédits pour permettre aux exploitations agricoles de se développer et de former des jeunes agriculteurs. Grace à l’accompagnement de Coopermondo et ses partenaires, l’ananas Dolcetto de la Coopérative Préfectoral de Jeunes Producteurs Professionnel d’Ananas Biologique (CPJPPAB) est distribué dans les grands surfaces italiennes et a obtenu la certification bio et la certification commerce équitable.

La coopération italienne coordonnée par  Coopermondo avec l’appui de la fédération italienne des banques du crédit coopératif ont investis plus de 1,3 milliards FCFA de financement en appui au Togo.

 «  Dans le cadre de la feuille de route gouvernementale, l’agriculture occupe une place importante »,

a indiqué le Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes , rappelant les principaux axes et enjeux de la feuille de route du Gouvernement pour 2020-2025.

« Le renforcement de l’accès au foncier, le défi de l’eau et du climat, la mécanisation de l’agriculture ont amené le Togo à opérer l’aménagement des grandes aires agricoles, investir dans la fourniture d’intrants, de pistes rurales pour désenclaver les zones de production, l’amélioration du climat des affaires….. sont autant de chantiers qui permettent le développement des chaines de valeur agricoles »

a-t-elle précisé.

Le passage à échelle de ce projet mis en œuvre depuis 2012 est donc envisagé au vu de ses résultats, ainsi que le développement d’autres filières suivant le même modèle.

L’occasion pour le Ministre d’inviter les opérateurs italiens à découvrir les prouesses et les promesses de l’agriculture togolaise, et aller plus loin dans le partenariat technique et socialement responsable qui unit les deux pays.

La coopération italienne coordonnée par  Coopermondo avec l’appui de la fédération italienne des banques du crédit coopératif ont investis plus de 1,3 milliards FCFA de financement en appui au Togo.