• Accueil
  • En route vers le renouvellement des Chambres Régionales de Métiers

En route vers le renouvellement des Chambres Régionales de Métiers

En route vers le renouvellement des Chambres Régionales de Métiers

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Une  séance de formation des membres des commissions électorales chargée de l’organisation du processus de renouvellement des organes des Chambres Régionales de Métiers a été ouverte ce 30 mai  2017 à Lomé.
 
Initiée par le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, et placée sous le thème « bâtir ensemble les bases pour un artisanat créateur de richesses », elle vise  à donner les outils nécessaires et surtout, échanger sur les stratégies à mettre en place pour une parfaite organisation des élections.
 
Yawotse VOVOR, Directeur de Cabinet du  ministère, a invité les membres des commissions électorales à s’approprier les textes et outils de travail qui leur ont été présentés pour leur permettre d’assurer pleinement leur leadership à toutes les étapes de ce  processus. Il les a exhortés à cultiver les valeurs suivantes : la participation, l’inclusion,  la crédibilité,  la transparence, l’équité, la rigueur et  la discipline.

 « Vous avez la lourde responsabilité d’organiser des élections justes et parfaites sous la coordination des présidents des  délégations spéciales, J’exprime mon souhait de vous voir sortir d’ici, déterminés et plus qu’engagés à accompagner ces processus jusqu’au bout et au-delà » a-t-il  déclaré en substance.

Le secteur de l’artisanat se présente aujourd’hui comme un excellent créneau porteur eu égard aux immenses potentialités qu’il renferme en termes de création d’emplois, de valorisation de produits locaux, de génération de revenus et partant, de contribution à la lutte contre la pauvreté. L’artisanat  contribue à 18% à  la formation du PIB et à la réduction du déficit de la balance des paiements pour 20%.