• Accueil
  • Des volontaires communautaires pour désenclaver le Togo profond

Des volontaires communautaires pour désenclaver le Togo profond

Des volontaires communautaires pour désenclaver le Togo profond

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le volontariat communautaire est l’une des composantes du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV). Dans la région des Plateaux, ce projet a démarré en Avril 2019, et concerne 41 villages.

Des 41 villages, 25 ont déjà achevés leurs activités de Travaux à Haute Intensité de Main d’Oeuvre (THIMO), et sont actuellement en phase d’Activités génératrices de revenus (AGR). Les 16 villages restants verront en ce mois de Mars, le lancement des THIMO.

Les activités THIMO à réaliser sont souvent agricoles ou non agricoles et se résument à: l’aménagement des pistes rurales, la construction des retenus d’eau, l’aménagement des bassins piscicoles, la culture de soja, du gingembre,  la mise en terre des plants d’orangers pouvant rapporter des bénéfices au village bénéficiaire du projet.

Les THIMO dont les microprojets sont identifiés et réalisés par les communautés elles-mêmes, visent à contribuer au développement desdites communautés.

L’objectif primordial des Travaux à haute intensité de Main-d’œuvre est de permettre à chaque jeune vulnérable participant, de travailler pour sa communauté et en retour de gagner de l’argent en vue de la mise en place de son AGR ou de s’insérer sur le plan socio-professionnel.

En effet, ces jeunes travaillent pendant 80 jours et sont rémunérés à 1500 FCFA par jour de travail. Durant cette période de travail, ils bénéficient des formations sur les aptitudes à la vie quotidienne et des formations micro-entrepreneuriales.

Les Travaux à haute intensité de Main-d’œuvre relèvent de la composante volontariat communautaire et formation du Projet d’opportunités  d’Emploi pour les jeunes vulnérables.