• Accueil
  • CANTONNAGE : reprise des travaux à Gnalé.

CANTONNAGE : reprise des travaux à Gnalé.

CANTONNAGE : reprise des travaux à Gnalé.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

L’équipe de la région des Savanes de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), dans sa mission de suivi, a noté une forte mobilisation de la communauté de Gnalè autour des travaux d’entretien manuel de leur piste de 4 km, ce samedi 26 juin 2021.

Gnalé est l’un des villages bénéficiaires du projet d’entretien manuel des routes et pistes par le CANTONNAGE dans la préfecture de Kpendjal.

Sakpele Kinanssoa, secrétaire du CVD de Gnalè, affirme : « ce matin, nous nous sommes rassemblés pour mettre au propre les abords des chaussées de nos pistes après un long moment de sécheresse dans la région ; ce qui fait que nous n’avons pas assez d’herbes mais nous prenons soin de boucher les nids de poules sur la chaussée. C’est notre priorité ! Notre travail consiste à désherber le long de la piste, de remblayer les nids de poules creusés par les eaux pluviales à l’aide des cailloux afin d’éviter des accidents. Nous sommes payés à 30 000 francs CFA chaque mois à la suite du travail. Grâce à ces fonds, cette année, nous avons pu contribuer avec une somme de 65 000 francs CFA pour la cantine de notre école primaire, et nous envisageons faire d’autres choses avec le reste de l’argent dans les jours avenirs

Le projet CANTONNAGE présente des avantages sous diverses facettes. Partant de l’amélioration de la circulation sur les routes et pistes, il assure un emploi temporaire aux jeunes dans les communautés bénéficiaires, et favorise les financements endogènes en faveur des infrastructures et équipements socio collectives de base.

Sur le plan national, près de 1 707 Km de routes et 3 782 Km de pistes rurales sont retenues par le projet CANTONNAGE. La région des Savanes évolue à ce jour avec 275 villages bénéficiaires du projet travaillant sur une distance totale de 666,6 km à raison de 500,6 km de piste rurales et 166 km de route. L’entretien des routes se fait du mois d’avril à décembre soit 9 mois de travaux dans la région des Savanes au regard des spécificités géo-climatiques.

Il est financé par la Société autonome de financement de l’entretien routier (SAFER) et exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) en collaboration avec la Direction des travaux publics.