• Accueil
  • Bilan annuel du MDBAJ : lettre de mission exécutée à 100%

Bilan annuel du MDBAJ : lettre de mission exécutée à 100%

Bilan annuel du MDBAJ : lettre de mission exécutée à 100%

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse a présenté le vendredi 27 décembre 2019 à la maison des jeunes d’Amadahomé  de  Lomé,  le bilan de ses activités de l’année 2019 et les actions prioritaires de l’année qui vient.

Le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse a présenté le vendredi 27 décembre 2019 à la maison des jeunes d’Amadahomé  de  Lomé,  le bilan de ses activités de l’année 2019 et les actions prioritaires de l’année qui vient.

Cette revue, devenue un exercice annuel incontournable vise à évaluer les actions menées par le ministère au cours de l’année, en apprécier la pertinence, relever les difficultés rencontrées au cours de la mise en œuvre de ses actions et à identifier de nouvelles perceptives pour assurer un meilleur impact de ses actions sur les conditions de vie des populations.

Au cours de l’année 2019, les actions du ministère ont été centrées  sur l’amélioration des conditions de vie des communautés, la promotion de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Notons que le taux moyen d’exécution de la lettre de mission du ministère au cours de cette année est de 100% contre 94% en 2018 et le taux d’exécution financière est de 79,47% à fin novembre.

Selon le bilan présenté  au titre du développement  à la base, 45 700 ménages sur tout le territoire ont été bénéficiaires de l’extension du programme des transferts monétaires, près de 95 000 élèves ont bénéficié des cantines scolaires et 690 groupements d’intérêt économique ont été financés. Plus de 120 000 emplois temporaires ont été créés au profit des personnes vulnérables et 8500 volontaires nationaux mobilisés sur des missions de développement

Pour le secteur de l’artisanat, l’activité phare a été l’organisation du 1er Marché international de l’Artisanat du Togo (MIATO) qui a réuni plus de 100 000 visiteurs et 534 exposants de 8 pays. Au-delà, 821 entreprises artisanales ont été créées, engendrant 2469 emplois dans le secteur et 411 artisans ont bénéficié de la couverture d’assurance maladie étendue à leur corporation.

Et pour ce qui est de la promotion de la jeunesse plus de 5 milliards de FCFA de crédits ont été alloués aux jeunes entrepreneurs, 200 000 jeunes ont bénéficié des diverses activités organisées par le département au cours de l’année, et environ 16 500 emplois durables ont été engendrés par les microentreprises créées. A ce tableau, il faut aussi ajouter l’ouverture du premier incubateur de startups dédiés aux jeunes, Nunya Lab.

Pour le ministre du développement à la base, Victoire TOMEGAH DOGBE, ces résultats sont à féliciter, d’autant plus que le taux d’exécution de la lettre du ministère en 2018 était de 94%. Toutefois, a-t-elle déclaré, « nos performances aussi excellentes soient-elles, méritent d’être intensifiées ». Et d’inviter les différents partenaires, à tous les niveaux, à se mobiliser aux côtés du gouvernement pour mieux satisfaire les populations en 2020.

La revue a vu la participation des cadres provenant du ministère concerné, de la présidence, de la primature, des ministères partenaires, des bénéficiaires, des autorités administratives, coutumières et des institutions partenaires.