• Accueil
  • Bientôt de nouveaux ouvrages socio-collectifs de base dans la Maritime

Bientôt de nouveaux ouvrages socio-collectifs de base dans la Maritime

Bientôt de nouveaux ouvrages socio-collectifs de base dans la Maritime

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les communautés de Hlancopé et d’Agbodjékpoé dans la préfecture de Zio, et celles de Kpondavé, d’Amegnona kondji et de Tona kondji dans le Yoto, ont procédé les 21 et 22 avril 2020, à la remise des sites d’implantation de leurs microprojets d’infrastructures de base aux entreprises recrutées pour leurs réalisations.

Les villages de Hlancopé et de Kpondavé attendent chacun un forage photovoltaïque, tandis que Agbodjékpoé sera doté d’un bâtiment scolaire de 3 classes meublés, annexé d’un bureau, d’un magasin de stockage et d’un bloc latrines de 3 cabines. Un Centre communautaire sera mis en place à Tona kondji, et une piste de 3,5 kilomètres et d’une emprise de 20 mètres sera réhabilitée à Amegnona kondji reliant ce village à celui de Gboto Zévé.

106 millions de francs CFA ont été mis à la disposition des communautés concernées pour la réalisation de ces ouvrages qui seront fin prêts au bout de quatre (04) mois.

Cette enveloppe fait partie d’un financement global de 5,04 milliards de francs Cfa assuré par la Banque mondiale au profit de 200 communautés pauvres ciblées du Togo, dans le cadre du projet de Filets sociaux et services de base (FSB) initié par le gouvernement, afin de soutenir la réhabilitation et la construction de leurs infrastructures de base, et d’accroître leur accès aux services socioéconomiques afférents.

Le projet FSB est exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) dans une approche de « Développement conduit par la communauté – DCC ». Pour son volet relatif aux infrastructures de base, cette approche permet aux communautés bénéficiaires de conduire elles-mêmes, à travers un cadre institutionnel bien défini et l’appui du dispositif technique mis en place par le projet, leurs processus de passation de marchés de bout en bout en toute conformité avec les normes légales en la matière.

Il est à noter que la remise des sites d’implantation des ouvrages a été faite dans un contexte sanitaire particulier marqué par la pandémie du Covid-19 qui impose à chacun une distanciation sociale. Pour les participants à cette activité, le respect des mesures barrières éditées par le gouvernement est déjà rentré dans les habitudes.

Se tenant chacun à bonne distance de l’autre, avec leurs cache-nez au visage, les contrôleurs technique et environnemental, les responsables des services publics des Travaux publics, de l’hydraulique et de l’éducation, et le personnel de l’ANADEB qui interviennent dans la mise en œuvre de la composante infrastructure de base du projet FSB dans les villages concernés, ont pris part à cette activité dans le respect des exigences préventives de l’heure.