Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Jubilé de Bois de l'Association des Femmes Vaillantes de Nukafu

Publié le : 07 fév 2017
l'association femmes vaillantes de Nukafu cèlébre leur jubilé de bois

Le Samedi 04 Février 2016 à la résidence du Chef quartier de Nukafu, l’Association des Femmes Vaillantes de Nukafu (AFVN) a célébré ses cinq (5) ans d’existence.  

 

Cette association, qui a pour, entre autres objectifs de développer l’entraide pour financer les activités génératrices de revenus de ses membres, a acquis aujourd’hui son autonomie financière après une subvention de 4,5 millions de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) en 2013.

retrouvailles de l'association des femmes vaillantes de Nukafu

 

En effet l’ANADEB, dans sa mission d’assurer le minimum vital commun à toutes les couches sociales de notre pays, a eu à apporter des appuis techniques et financiers à des groupes de femmes pour le développement de leurs activités génératrices de revenus. C’est ainsi qu’à travers le Programme de Développement Communautaire en Zones Urbaines (PDC-ZU), 24 associations de femmes des quartiers de Lomé dont celui de Nukafu (Association des Femmes Vaillantes de Nukafu) ont bénéficié d’un appui technique et financier de l’Agence.
 
Au cours de la cérémonie marquant ce jubilé de bois, les femmes ont tenu par la voix de leur présidente Mme APETI Ama Idissou a remercier vivement le ministère du développement à la base qui à travers l’ANADEB leur a permis de célébrer aujourd’hui leur indépendance financière.  
 
En effet avec les 4,5 millions de subvention reçu de l’ANADEB en 2013, l’AFVN a fait passer aujourd’hui son capital à 6,5 millions de f cfa pendant que l’effectif des membres est passé de 30 à 102 membres.
 
Un progrès que la Directrice Générale par intérim de l’ANADEB a tenu à saluer, soulignant que c’est une preuve que le gouvernement peut compter sur les femmes.


Aux journalistes présents Mme Katanga a tenu à préciser que « depuis l’avènement du FNFI l’ANADEB est restée dans la logique d’accompagnement des femmes mais plus en appui financier. L’ANADEB accompagne techniquement les femmes et les met en contact avec les institutions financières partenaires du Fnfi qui font du crédit ».
 
l’AFVN ou un modèle de crédit social 
 
Le  mécanisme de crédit-épargne au sein de l’AFVN s’opère par vague de 15 à 40 personnes et par cycle à raison de 4 cycles de 20 à 24 semaines avec des montants croissants au fil des cycles. Le taux d’intérêt est de 26% dont 20% constituant l’épargne propre du bénéficiaire, 4,5% consacrés au renforcement du capital de l’association et le 1,5 % servant de fonds de solidarité au sein du groupe.
 
L’association a voulu à travers la  célébration de son jubilé de bois permettre à ses membres de se retrouver pour resserrer les liens et ouvrir des perspectives nouvelles dans une ambiance festive.
Les femmes ont saisi l’occasion pour réitérer leurs engagements pour l’éradication de la pauvreté dans leur communauté.


Au cours de la célébration les fidèles membres qui ont fait des parcours sans faute dans le remboursement de leurs crédits ont été récompensés pour leur exemplarité.                                 

Top