Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse

61.000 ménages soutenus par le projet des transferts monétaires.

Publié le : 23 avr 2019
transfert

En prélude à la célébration du 59eme anniversaire de l’accession du Togo à sa souveraineté nationale, le 27 avril prochain ; le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé  a procédé ce 23 avril à Timbou, dans la préfecture de Cinkassé, au lancement de l’extension du mécanisme des transferts monétaires aux  ménages les plus pauvres sur  tout le territoire national.

Piloté par l’Agence Nationale d’Appui au développement à la base, ce programme vise à accroitre le revenu et la consommation des ménages, et de ce fait, leurs capacités à faire face aux chocs.

S’inscrivant dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND), en particulier en son axe 3 : consolider le développement social, et renforcer les mécanismes d’inclusion, les transferts monétaires bénéficieront au total à 61 000 ménages issus de 585 villages des 209 cantons les plus pauvres. Une personne désignée dans chaque ménage reçoit au nom des membres du ménage une subvention trimestrielle de 15 000 FCFA pendant deux ans, destinée à assurer leurs besoins, nutritionnels, sanitaires, scolaires et pouvant permettre de démarrer des activités génératrices de revenus.

La cérémonie a été marquée par la remise symbolique des transferts à quelques bénéficiaires, en présence du premier ministre, du ministre chargé du développement à la base, de la représentante résidente de la Banque mondiale et de plusieurs membres du gouvernement.

Le financement annuel dédié aux transferts monétaires, s’élève à  4,32 milliards FCFA dont trois milliards FCFA par la Banque mondiale, et 1,32 milliard de francs CFA par l’Etat togolais, touchant respectivement 40.000 ménages et  21.000 ménages.

L’opération cible, à terme, 120.000 ménages pauvres. A ce jour, 52.000 d’entre eux ont été identifiés de façon participative, sur la base d’une enquête PMT (Proxy Mean Test) rigoureuse réalisée par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) ; enquête dont les résultats ont été soumis à l’adoption des communautés concernées lors des assemblées villageoises organisées à cet effet, en présence de tous les ménages qui les composent, des représentants des ministères sectoriels regroupés au sein des Comités régionaux d’approbation (CORA), et des autorités.

« J’exhorte toutes les parties prenantes à poursuivre la collaboration pour la réussite de l’opération, et j’invite les ménages-bénéficiaires à respecter le contrat moral qui nous lie en utilisant les sommes reçues comme il faudra. » a déclaré victoire Tomegah Dogbé, ministre du développement à la base de l’artisanat et de la jeunesse.

« Mesdames, et messieurs, la paix et la sécurité restent les leviers de tout développement. Nous sommes tous invités à être des gardiens de cette paix et de cette sécurité pour nous tous. » a-t-elle ajouté.

Notons que  les transferts monétaires constituent une composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB) qui intègre également l’opération de fourniture de repas à près de 92.000 écoliers dans 304 écoles des zones pauvres à travers des cantines scolaires, la réhabilitation et la construction de 200 infrastructures de base, la formation des communautés en gestion à la base, et l’appui à l’établissement d’un système de filets sociaux.

La phase pilote du projet des transferts monétaires a touchés 29 600 ménages dans les régions de la Kara et des savanes.

Lancement de l'extension des transferts monétaires: Communiqué de presse
23 avr 2019
Top