Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse

Le PUDC dote Blitta d’un marché moderne

Publié le : 28 jan 2020
coupure du ruban

Le Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE a procédé ce jeudi 16 janvier 2020 à l’inauguration du nouveau marché de Blitta, environ 267 Km au Nord de Lomé.

D’un coût total de 445 millions de francs CFA entièrement financé par le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) et exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), ce marché a été construit pour améliorer de façon significative les conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux économiques de base.

Fruit de l’accompagnement de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) aux communautés de cette préfecture, dans le cadre de la mise en œuvre du PUDC, ce nouveau marché moderne est doté de huit (8) hangars de type préfectoral, dix-neuf (19) hangars de type cantonal réhabilités, un (1) bloc de 10 boutiques, un (1) bloc administratif, une (1) boucherie, deux (2) abris bétails, deux (2) blocs de latrines, quatre (4) magasins de stockage, un (1) forage photovoltaïque avec superstructure, un (1) dépotoir intermédiaire et une (1) clôture de façade. Les travaux ont également consisté à réaliser des ouvrages d’assainissement et un (1) dallage au sol dans les allées de circulation.

D’après Mme Mazalo Katanga, Directrice générale de l’ANADEB, «la mise en place de cette infrastructure marchande vient contribuer à l’amélioration du cadre de travail des commerçants. Elle pallie le problème d’exiguïté et d’occupation anarchique des espaces dans le marché actuel et dans ses alentours. Elle offre une plus grande sécurité aux marchandises face aux intempéries et aux vols, et constitue un levier pour l’accroissement des activités commerciales de la population marchande de toute la préfecture de Blitta et de ses environs. »

S’agissant des ouvrages d’eau, Mme Mazalo Katanga a indiqué qu’ils permettront de préserver la salubrité du site du marché, d’améliorer l’hygiène alimentaire et corporelle des usagers, et de réduire les distances, les peines et les délais d’accès à l’eau dans le marché.

 « Avant il nous était impossible de vendre nos marchandises en temps de pluie ; on n’avait pas assez d’espaces. Nous remercions le Chef de l’Etat à travers l’ANADEB qui nous a construit ce marché de qualité. Nous allons l’entretenir comme un œuf » a déclaré madame Kaman clémentine, commerçante au marché de Blitta.

Le PUDC constitue l’un des programmes du Gouvernement contribuant à créer au sein des populations, les conditions favorables à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion, tels qu’exprimés dans le Plan national de développement (PND) 2018-2022 en son axe 3, et ce, en lien avec la politique du Gouvernement pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), en vue de la réduction des inégalités.

Lancé le 30 juin 2016 à Mandouri par le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, le PUDC a été exécuté par le Programme des Nations-unies pour le développement (PNUD), avec une collaboration spécifique de l’ANADEB pour la réalisation des infrastructures de base et le renforcement des capacités des communautés à la base.

Au total, 2.114.607.986 francs CFA, dont 545 millions de francs CFA dans la région Centrale (préfectures de Blitta et du Sotouboua), ont été investis à travers l’accompagnement de l’ANADEB dans le cadre du PUDC.

En dehors du marché préfectoral de Blitta, l’ANADEB a accompagné la mise en place de deux (02) autres marchés de type préfectoral à Guérin Kouka et à Elavagnon, de trois (03) Maisons de la femme à Kara, Sotouboua et à Notsè, et d’une (01) Maison des jeunes à Mango.

Ces infrastructures vont faciliter le renforcement des fondamentaux sociaux, bases cardinales de la création de richesse pour une croissance économique durable.

 

Top