Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse

Journée Africaine de la Jeunesse: les jeunes Togolais comptent!

Publié le : 01 nov 2019
portrait Ministre

A l'occasion de la Journée Africaine de la Jeunesse (JAJ), le Ministre chargé de la jeunesse, Victoire Tomegah Dogbé a délivré un message galvanisant sur la place de la jeunesse dans la construction d'un Togo prospère...

 

La Charte africaine de la jeunesse adoptée en 2006 a proclamé le 1er novembre, journée de célébration des jeunes du continent. Elle est cette année placée sous le thème : «Un million d'’ici 2021 : Comptez-moi !».

Par ce thème, l’instance continentale engage tous les gouvernements et l’ensemble des acteurs à œoeuvrer pour la création des opportunités directes pour un million de jeunes du continent dans les domaines prioritaires que sont l’éducation, l’emploi, l’entrepreneuriat et de l’engagement.

En effet, grâce à leur créativité, leur dynamisme inébranlable et leur sens de l'innovation, les jeunes ont la capacité de proposer des solutions pertinentes aux différents défis qui émergent dans nos communautés.

Il faut donc leur donner les moyens de renforcer leurs capacités et leur offrir des espaces de développement adaptés pour tirer le meilleur profit de leur énergie créative.

C’est cette conviction qui a motivé la multiplication des initiatives en faveur de l’épanouissement de la jeunesse à travers l’appui à l'’entrepreneuriat des jeunes (mécanismes de promotion de l’entrepreneuriat, mesure présidentielle des 25% des marchés en faveur des jeunes, les centres et maisons des jeunes, les différents programmes de volontariat etc).

Comme l’a si bien reconnu le Chef de l’'Etat à l’occasion du lancement officiel du plan national de développement (PND) , « Notre jeunesse -avec son dynamisme, ses attentes et ses rêves- constitue à cet égard l’inci­tation majeure qui nous pousse à faire plus et mieux pour maintenir l’espoir et travailler sans relâche à des lendemains meilleurs. »

C’est donc à juste titre que le PND accorde une place capitale au  développement du capital humain et la promotion de la jeunesse.

En effet, s’inscrivant dans les orientations de la Charte africaine de la jeunesse, de l’'Agenda 2063 et la feuille de route de l'’UA visant à exploiter le dividende démographique au moyen d'investissements dans la jeunesse, le PND offre un cadre inclusif et intégré d’investissement et fournit des opportunités importantes pour renforcer leur éducation, accroître leur employabilité, promouvoir les initiatives entrepreneuriales et favoriser l’engagement des jeunes.

Il met un accent particulier sur la formation professionnelle, qui constitue un élément central pour améliorer la productivité de l’économie, accélérer l’emploi des jeunes et réduire les inégalités sociale.

Le gouvernement est très heureux de noter que de plus en plus, les jeunes togolais manifestent une grande disponibilité à participer aux actions de développement et surtout à prendre des responsabilités dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des programmes et projets qui déterminent véritablement leur avenir et celui de notre nation.

Je saisis cette occasion pour manifester la satisfaction du gouvernement à notre jeunesse et lui réaffirmer la grande admiration des plus hautes autorités de notre pays pour le rôle ô combien déterminant qu’elle joue dans la réalisation des progrès substantiels que nous enregistrons ces dernières années tant sur le plan économique que social.

En matière de jeunesse, nous devons être perpétuellement en action. C’est pourquoi, je voudrais souligner et saluer ici l’engagement personnel et le leadership du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, qui impulse une dynamique forte en faveur de la promotion de la jeunesse au Togo.

Le programme présidentiel d’excellence jeune (PPEJ) qu’il a personnellement initié et dont l’objectif est de donner l’opportunité à des jeunes particulièrement méritant de développer des compétences dans des domaines clés pour accompagner la mise en œuvre des différents axes du PND qui devons-nous le rappeler, vise la création de 500 milles emplois décents d’ici 2022.

En outre, les réformes engagées ces dernières années dans le système éducatif à travers l’adoption du système LMD, la rénovation des infrastructures et la modernisation de la formation professionnelle constituent des actions qui s’inscrivent en droite ligne avec les objectifs visés par l'’UA à travers le thème de cette année.

Les impacts très positifs produits par les différentes interventions de ces dernières années en matière d’employabilité, de soutien à l’entrepreneuriat, de volontariat, etc., nous incitent à explorer de nouvelles solutions pour renforcer l’efficacité des actions menées en direction de notre jeunesse.

C’est pourquoi, je suis heureuse d’annoncer, l’inauguration dans les tous prochains jours d’un nouvel outil d’accélération et de renforcement de la dynamique entrepreneuriale de la jeunesse.

Il s’agit d’un incubateur spécifiquement dédié aux jeunes startups pour le développement de solutions technologiques innovantes visant à répondre à divers problèmes de la communauté.

C’est le lieu pour moi d’exhorter chaque jeune togolais quel que soit son niveau de qualification ou sa zone de résidence à s’approprier le PND et à se positionner au mieux pour saisir chaque opportunité qu’il offre pour se faire effectivement compter comme acteur de l’émergence de notre cher pays, le Togo.

Que Dieu bénisse le Togo et sa chère jeunesse!

 

Top