Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse

Une maison pour la promotion de la femme à kara

Publié le : 13 juin 2019
inauguration de la maison de la femme à kara

Inaugurée ce mardi 11 juin 2019 par le Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Mme Tchabinandi Kolani Yentchare.

la Maison de la femme de Kara a regroupé pour l’occasion, la Secrétaire d’Etat chargée de la finance inclusive et du secteur informel, Mme Mazamaesso Assih, le préfet de la Kozah, le Col. Bakali Bawibati Lémou, la Directrice générale de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), Mme Mazalo Katanga, la représentante du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), Mme Sow N’goné et l’ensemble de la communauté de la Kozah.

Financée à hauteur de 100 millions de francs CFA par l’Etat togolais et le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), la construction de cette infrastructure a été confiée à l’ANADEB, et a permis de mettre en place trois (3) blocs comprenant une (1) salle d’alphabétisation, un (1) réfectoire, trois (3) bureaux, une (1) salle polyvalente, une (1) salle d’entreprenariat, une (1) salle d’exposition, deux (2) salles d’écoute et conseil, une (1) salle d’attente, et une paillote.

Les bâtiments sont équipés en mobiliers de bureaux, de tables, de chaises, d’armoires et de fauteuils.

Pour le Ministre en charge de la promotion de la femme, la mise en place des Maisons de la femme constitue une preuve palpable de l’engagement du gouvernement à multiplier les mécanismes spécifiques pour renforcer la protection des droits des femmes, en vue d’accroître les chances de leur participation effective à la construction nationale comme le recommandent les exigences de l’heure…

A la secrétaire d’Etat, Mme Mazamaesso Assih, de féliciter toutes ces braves femmes et de rappeler la volonté du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à poursuivre cette politique qui valorise la femme dans toute sa plénitude.

Les bénéficiaires de ce joyau ont saisi cette occasion pour remercier le Chef de l’Etat pour toutes ses actions en vue de promouvoir l’autonomisation de la femme au Togo.

« Accélérer significativement l’accès des communautés pauvres vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat, à des infrastructures, équipements et services socio-économiques de base répondant ainsi à leurs besoins prioritaires et ayant un impact tangible sur leurs conditions de vie » : tel est l’objectif associé au PUDC par le Gouvernement du Togo. Lancé le 30 juin 2016 à Mandouri par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE, le PUDC a été exécuté par le PNUD avec une collaboration spécifique de l’ANADEB pour la réalisation des infrastructures de base et le renforcement des capacités des communautés à la base.

Top