Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse

PARTICIPATION DU TOGO A LA CINQUIEME REUNION DE HAUT NIVEAU DU CENTRE DE DEVELOPPEMENT DE L’OCDE

Publié le : 21 mai 2019

MOT DU TOGO (en tant que nouvel admis) prononcé par Mme la Ministre Victoire TOMEGAH – DOGBE

1. Permettez-moi, avant toute chose, de vous adresser les très chaleureuses salutations du Chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé. En son nom, je voudrai saluer la conclusion heureuse du processus d’adhésion du Togo.

 

2. Nous voudrions exprimer notre,reconnaissance à tous les pays membres du centre de développement de l’OCDE pour avoir, dans un élan unitaire, accepté la demande d’adhésion du Togo. Nous sommes particulièrement honorés mais aussi fiers de la reconnaissance des actions fortes engagées par le Togo.


c’est une reconnaissance qui :

 

a. vient d’une organisation prestigieuse auréolée des mérites de plus d’un demi-siècle d’engagement au service du développement


b. confirme aussi la justesse du choix fait par le chef de l’État et son gouvernement d’opérer des réformes courageuses en matière de gouvernance publique, de politiques économiques et sociales.


Nous souhaitons remercier Monsieur le Secrétaire Général de lOCDE, le Directeur du centre de Développement et ses collaborateurs pour leur accompagnement tout au long du processus.


Les premiers bénéficiaires de ce partenariat sont les populations togolaises à la base.

 

C’est l’ensemble de ces plus de sept (7) millions de personnes qui deviennent aujourd’hui partenaires de leurs frères et sœurs des pays de l’OCDE et de ceux du Centre de développement pour poursuivre, main dans la main, l’exaltant voyage de la solidarité, de la confiance, du progrès, bref le voyage du développement.

 

Le Togo est un pays réformateur sur tous les plans (social, économique et politique). Au moment où il accélère sa marche vers le développement, avec la mise en œuvre  du PND 2018 – 2022, l’adhésion au centre de développement de l’OCDE est une opportunité unique pour partager en toute solidarité nos expériences ; profiter des expériences des pays membres ; mutualiser les ressources. Je pense notamment aux capacités d’évaluation du centre notamment dans son approche multidimensionnelle, à son appui pour intensifier la mobilisation des ressources internes et développer des outils d inclusion des femmes et des jeunes.


Nous sommes conscient par ailleurs que dans un environnement troublé, nous devons tout mettre en œuvre pour promouvoir une croissance plus inclusive avec des mécanismes d inclusion plus audacieux, et des démarches plus consultatives pour faire des citoyens non seulement des bénéficiaires mais aussi des acteurs clés du développement.


Je ne saurai finir sans féliciter chaleureusement le Salvador ; l’Equateur ; le Guatemala et le Rwanda pour leur adhésion au centre de développement. C’est une reconnaissance méritée des progrès qu’ils ont réalisés ces dernières années.

Pour conclure, je voudrai réitérer solennellement l’engagement de notre pays à faire sa part au sein de ce nouveau cercle mais aussi à apprendre car nous sommes conscients des nombreux défis que nous avons à relever.

Avec cette adhésion, nous sommes mieux armés pour y faire face.

Top