Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat , de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

100 000 artisans couverts par l’assurance maladie dans 3 ans

Publié le : 14 mai 2019
remise de kit

Une nouvelle étape dans la couverture universelle pour tous a été franchie ce mardi 14 mai 2019 par le lancement du dispositif de l’assurance maladie pour les artisans togolais.

C’est une cérémonie de lancement couronnée par la signature d’une convention entre la Directrice générale de l’INAM et le président de l’Union des Chambres Régionales des Métiers (UCRM) et la remise symbolique de kits d’assurés à quelques artisans qui a concrétisé cette étape.

Présidée par Victoire Tomegah Dogbé, la cérémonie a connu la présence du ministre des infrastructures et des transports et de celui de la ville, de l’urbanisme, de l’habitat et de la salubrité publique. Environ 3000 artisans étaient également présents pour assister à l’événement.

Cette initiative est née du constat  de l’état de précarité  dans lequel évolue les artisans face aux divers risques sociaux  tels que la maladie, les accidents, l’infirmité, le décès, la vieillesse, etc.

 

 
 

Powered by flickr embed.

Le dispositif ainsi mis en place par l’INAM va permettre aux artisans togolais de bénéficier de la prise en charge des risques liés aux maladies non-professionnelles. Les adhérents peuvent bénéficier ainsi des soins dans des structures sanitaires spécifiques pour une contribution financière adaptée à leur capacité.

« Le mécanisme  va progressivement permettre de couvrir au minimum cent mille (100.000) artisans togolais d’ici trois ans », s’est réjouie le ministre chargé de l’artisanat dans son discours d’ouverture.

« Chers artisans, vous constituez l’un des premiers groupes jalons de cette initiative d’accès à la couverture universelle et nous espérons que vous servirez d’exemple et de référence pour les autres catégories socio professionnelles » a-t-elle ajouté à l’endroit des heureux bénéficiaires. 

Quant à la  directrice générale de l’INAM,  Myriam DOSSOU  elle a exhorté les artisans à faire un bon usage et à éradiquer toute forme frauduleuse pour la pérennisation de ce dispositif assurance maladie. « Je suis artisan et mon assurance maladie c’est l’INAM ».

« Au nom de tous les artisans, je tiens à dire un sincère merci au gouvernement spécialement à notre ministère de tutelle qui a œuvré d’arrache-pied pour que les artisans bénéficient eux aussi de l’assurance maladie  et nous promettons à notre tour d’œuvrer pour la  pérennisation de ce dispositif », s’est engagé Kodjo Eklou, Président de l’UCRM.

Le secteur de l’artisanat se présente aujourd’hui comme un excellent créneau porteur eu égard aux immenses potentialités qu’il renferme en termes de création d’emplois, de valorisation de produits locaux, de génération de revenus et partant, de contribution à la lutte contre la pauvreté. 

La couverture santé d’un tel secteur s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND), notamment son axe 3 relatif au renforcement des mécanismes d’inclusion financière et sociale. Elle contribuera à la réalisation de l’objectif relatif à l’extension des systèmes contributifs de sécurité sociale et d’assurance sociale aux secteurs formel et informel de l’économie.

Top