Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Des volontaires pour bâtir des communautés résilientes

Publié le : 06 déc 2018
lauréat

« Les volontaires construisent des communautés résilientes »  tel est le thème choisi  cette  année dans le cadre de la 18ème édition  de la Journée internationale des volontaires (JIV) qui au Togo, a été célébrée  le 05 décembre 2018 au centre culturel d’Atakpamé dans la région des plateaux.

L’objectif de cette journée est  de présenter le volontariat sur toutes ses facettes et de rendre hommage aux volontaires qui travaillent pour implémenter les objectifs de développement durable (ODD).

Cette célébration internationale met l’accent cette année sur les efforts des volontaires pour renforcer l'implication locale et la résilience de la communauté face aux catastrophes naturelles, aux tensions économiques et aux chocs politiques. Le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes à travers sa structure l’Agence Nationale du Volontariat au Togo et ses partenaires ont ainsi organisé le concours  du meilleur volontaire de l’année 2018 afin de les récompenser.

Nakpane Soome, animatrice chargée de renforcement de capacités communautaires basée à Alibi 1 dans la préfecture de Tchamba a remporté le prix de meilleure volontaire femme de l’année. La catégorie homme est dominée par Mouzou Malaba Eyawé, professeur d’allemand au lycée Agoè-Nord.

Outre ce concours plusieurs activités ont meublé cette édition  2018 de la JIV : émission télévisée interactive, causeries-débats ainsi qu’une grande opération de salubrité publique dans la ville d’Atakpamé.

Victoire Tomegah Dogbé, présidant la cérémonie aux côtés de la Cheffe de la délégation de l’Union européenne, a déclaré « les volontaires ont besoin de très peu pour transformer nos communautés, notre monde ».

Pour le ministre chargé de l’emploi des jeuns qu’on soit infirmier, conseiller de jeunesse, enseignant, climatologue ou sociologue, on peut faire une différence pour l’amélioration des conditions de vie des communautés, en s’engageant.

 

Ce concours permet à l’ANVT et à ses partenaires de valoriser le rôle que jouent les volontaires au Togo et de mettre en avant leurs capacités à transformer, à modeler et à stimuler des couches vulnérables en faveur de leur développement.

Top