Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Manuels des projets de procédures actualisés des Chambre de métiers (CM) et des Centres de ressources pour l’artisanat (CRA) validé.

Publié le : 27 nov 2018
photo de famille

L’artisanat, de nos jours, est essentiel du tissu socio-économique de notre pays, parce qu’il participe véritablement à la production de la richesse nationale et à la création d’emplois, deux maillons essentiels de la lutte contre la pauvreté.

Conscient de ce fait les acteurs du secteur de l’artisanat au Togo ont tenu un atelier  de validation des manuels de procédures administratives, comptables et financières des Chambres de Métiers (CM) et des Centres de Ressources pour l’Artisanat (CRA) du 26  au 30 novembre  2018 à Lomé, afin de procéder à la validation des manuels de procédures révisés par l’ensemble des acteurs du secteur de l’artisanat.

 

Etaient  présents à cette rencontre les représentants de l’Union des Chambres Régionales de Métiers (l’UCRM), le Représentant de la Chambre de Métier de Cologne, les responsables des Centres de Ressources pour l’Artisanat (CRA), le Représentant de la GIZ et les directions et structures rattachées du Ministère chargé de l’artisanat.

 

 « L’amélioration des performances du secteur de l’artisanat passe par la professionnalisation des métiers et le renforcement des capacités organisationnelles de ces  structures d’encadrement », a déclaré Monsieur Yawotse VOVOR Directeur de Cabinet du MDBAJEJ représentant Madame le ministre.

« Je voudrais vous exhorter à un examen minutieux des livrables, à une analyse croisée avec les textes qu’ils sont sensés rendre pratiques et à la proposition des améliorations qui faciliteront d’avantages  leur usage à tous les acteurs du secteur de l’artisanat à toutes les échelles et organigramme sectoriel », a t-il ajouté.

 

Le gouvernement togolais, afin de rendre le secteur de l’artisanat plus structuré et plus dynamique, a entrepris des reformes depuis quelques années. Le manuel de procédure faisant objet du présent atelier est l’un des instruments de ces réformes.

 

Le secteur de l’artisanat se présente aujourd’hui comme un excellent créneau porteur eu égard aux immenses potentialités qu’il renferme en termes de création d’emplois, de valorisation de produits locaux, de génération de revenus et partant, de contribution à la lutte contre la pauvreté.

 

Top