Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Transferts monétaires : Les ménages bénéficiaires dans le Zio sont connus

Publié le : 16 nov 2018
maman

Dans le cadre du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a procédé ce vendredi 16 novembre 2018 à la validation communautaire de la liste des ménages identifiés comme bénéficiaires des transferts monétaires, à Gapé dans le village d’Aloyi, préfecture de Zio.

Cette validation fait suite à l’enquête réalisée par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED), sur les conditions de vie des ménages des communautés pauvres ciblées par le projet FSB dans les 37 préfectures concernées du Togo. L’étape d’Aloyi permettra donc de tirer les premières leçons des validations communautaires et de l’opération de transfert monétaire, en vue d’améliorer la démarche pour le passage à la deuxième étape qui touchera 535 villages à partir de janvier 2019. Ces rencontres seront l’occasion pour les communautés concernées d’avoir une meilleure compréhension du contenu du projet FSB, en particulier de sa sous-composante « transfert monétaire », de prendre connaissance du processus et des résultats des enquêtes, d’exprimer leurs observations et avis sur les ménages pauvres identifiés par les enquêtes, de les analyser et d’arrêter, de manière consensuelle avec l’ANADEB, les listes définitives des 88 ou des 90 ménages retenus, selon les cas, par village concerné. Financée à hauteur de 750 millions francs CFA par an par l’Etat togolais et la Banque mondiale et de 6 milliards de francs CFA pour une durée de 2 ans, la sous-composante « Transfert monétaire » du projet FSB vise à accroitre les revenus et la consommation des ménages ciblés et de ce fait, leur capacité à faire face aux chocs. Elle touchera en tout 64.000 ménages, dans 585 villages parmi les plus pauvres du Togo. Le projet FSB a été lancé officiellement par le Chef de l’Etat, le 06 février 2018 à Yaka dans la préfecture de Doufelgou.

Top