Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

PTFM : La BOAD dote 50 villages en Plateformes hybrides

Publié le : 15 oct 2018
PTFM

Accroître l'accès à l'électricité et aux services énergétiques modernes grâce notamment au développement et à l'utilisation des technologies de l'énergie solaire dans 50 villages du Togo, tel est l’objet de la signature de  l’accord de gestion de don entre le Togo et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour le financement du projet d’hybridation de moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles avec système solaire.

La signature des documents entérinant cet accord a été effectué ce vendredi 12 octobre 2018 au siège de la banque régionale à Lomé.

Le coût global du projet est évalué à 9 696 000 000 FCFA dont 1 312 000 000 F CFA qui constituent le don du Fond pour l’Environnement Mondial (FEM) ; 6 000 000 000 F CFA comme prêt de la BOAD ;  472 000 000  F CFA constituant la contribution de l’Etat Togolais en numéraire et 1 912 000 000 F CFA comme contribution en nature de l’Etat et des bénéficiaires.

Le projet d’hybridation de moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles avec système solaire, connexe au Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB) mis en œuvre par le ministère du développement à la base, sera implémenté par le même ministère sur une durée de trente-six (36) mois. Il est bâti sur la composante 2 du PRADEB (composante plateformes multifonctionnelle) et repose sur ses acquis en termes de stratégies d’intervention.

Le projet couvre les cinq (05) régions du Togo et sera mis exécuté dans cinquante (50) villages identifiés parmi ceux qui ont bénéficié des Plateformes Multifonctionnelles installées par le PRADEB. Ces villages ont été sélectionnés sur la base des critères tels que la bonne organisation du groupement gestionnaire, la rentabilité socio-économique de la Plateforme Multifonctionnelle et la bonne gestion financière et technique de la PTFM.

Notons que les bénéficiaires directs sont environ 500 femmes organisées en groupes ou en coopératives et les populations rurales des 50 villages estimées à 62.500 personnes. Les bénéficiaires indirects sont estimés à 37 500 personnes (des villages avoisinants et autres).

En somme, environ 100 000 personnes seront  touchées par les effets du projet d’hybridation des PTFM, dont 52 000 femmes.

De 2011 à 2018 ce sont 293 PTFM qui sont installés dans les villages les plus enclavés du Togo, permettant aux communautés de bénéficier de services énergétiques de base, en l’occurrence la mouture et le décorticage des céréales, la charge de batteries de téléphone etc.

Top