Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Les volontaires de compétences désormais couverts par une assurance maladie

Publié le : 10 aoû 2018
signature

Les volontaires nationaux de compétences sont désormais couvert par une assurance santé à l’Institut National d’Assurance Maladie, (INAM). La nouvelle a été portée au public ce jeudi 9 aout 2018, au cours d’une cérémonie de lancement présidée par le Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomegah Dogbé.

A 9 heures tapantes, les officiels étaient déjà installés pour l’occasion. Devant un parterre de journalistes, de fonctionnaires des cabinets des ministres du Développement à la Base et ceux de la Fonction Publique, et de quelques volontaires nationaux invités pour la circonstance, les responsables de l’ANVT et de l’INAM ont paraphé le document qui scelle le partenariat pour une couverture santé pour tous les volontaires nationaux de compétences en mission au Togo.

Au-delà des 3 000 volontaires de compétences assurés, il faut préciser que la direction de l’ANVT a inclu également, les ayants-droits. Tout comme les fonctionnaires de l’administration générale, le conjoint et les enfants mineurs des volontaires nationaux bénéficient également de cette couverture médicale. Mais, contrairement aux fonctionnaires de l’Etat, aucun prélèvement n’est effectué sur les allocations des volontaires assurés. L’agence verse la part des cotisations dues à la couverture médicale. Ce qui revient à plus de 150 millions de FCFA par an.

Mireille Wonegou est l’une des volontaires de profil gestionnaire, assurée présente à la cérémonie. Pour elle, « cette couverture médicale est une très bonne nouvelle, car désormais, se soigner ne sera plus un souci. De plus, le fait que je ne vais plus utiliser mon allocation pour me soigner me réjouis beaucoup ».  Pour son collègue sociologue Sétsoafia Drah « maintenant, je peux accomplir ma mission en toute quiétude car désormais je n’aurai plus de soucis pour me soigner. A travers cette assurance santé, qui s’ajoute à celle du risque professionnel, l’agence et au-delà, le Chef de l’Etat viennent de booster mon engagement… ».

Pour le DG de l’ANVT, Omar Agbangba, cette couverture médicale qui vient s’ajouter à celle du risque professionnel qui existe depuis 2011 a pour ambition de renforcer la confiance du jeune volontaire et effacer au mieux les risques qui peuvent entamer son engagement et fragiliser l’exécution de sa mission. Et le volontaire assuré a aussi la possibilité de continuer par bénéficier de cette couverture, même à la fin de sa mission en optant pour un autre paquet de couverture disponible à l’INAM.

Véritable action de protection sociale envers les jeunes volontaires de compétences, le projet d’assurance maladie vient prémunir ces volontaires contre la vulnérabilité et la précarité. Il renforce leur engagement et efface désormais leurs inquiétudes liées à l’insuffisance de moyens financiers pour l’accès à des soins de santé de qualité.

Il faut noter que cette assurance maladie qui couvre 2 208 volontaires et leurs ayants-droit porte le nombre total de personnes assurées à environ 4 000.

 

Top