Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Les jeunes artisans togolais ont du talent

Publié le : 27 juil 2018
sculptures

Le ministre du développement à la base, de l’artisanat, la jeunesse et de l’emploi des jeunes Victoire Tomegah Dogbé poursuit sa tournée de rencontres et d’échanges avec son collègue chargé  de la culture civique Guy Madjé Lorenzo ce jeudi 26 juillet 2018 dans la région maritime.. Etape du jour : Les ateliers d’artisans aussi talentueux que prometteurs.

Première escale, le centre artisanal tayé - tayé dirigé par le jeune sculpteur Steven Agbetoglo qui a impressionné la délégation par ses œuvres et ceux de ses camarades qui font un énorme travail. « Ma vocation c’est d’aider mes jeunes frères désireux d’apprendre ce métier afin d’éradiquer la pauvreté dans notre pays» souligne-t-il. Le deuxième point de chute fut le village artisanal de Lomé où la délégation a sillonné les artères de ce écrin de créativité authentiquement togolais créé en 1979.

Le jeune Lovenou patron de l’atelier élégance plus, spécialiste dans la fabrication des chaussures, était très ému de la visite des ministres qui étaient là pour constater l’évolution  de son entreprise. Il fait appel aux jeunes à travers ces mots ‘’J’invite les tous jeunes à oser, à ne pas baisser les bras car le travail paie toujours’’.

Le cortège s’est ensuite dirigé vers Afiwa AZIANDJIPE responsable du salon ‘’coiffure abidjanaise’’ spécialisé dans la coupe des cheveux hommes et dames avec pour slogan ‘’le travail bien fait’’ ce qui lui a permis de participer et de terminer deuxième au concours panafricain « koiffure kitoko » en novembre 2017.

 

 Kossivi Baga, promoteur de l’entreprise VESO (Village d’Energie Solaire) qui se consacre à la vente, à l’étude à l’installation et à la réparation des équipements solaires dans la périphérie d’Agoè Assiyéyé, par ailleurs 3ème au concours international du jeune entrepreneur francophone organisé par la CONFEJES a déclaré :   « le jour où le soleil partira, c’est qu’il y a plus de vie  mais le constat est que la population togolaise n’est pas totalement bénéficiaire de la denrée primordiale qui est l’électricité. Et donc notre mission est de donner à cette couche vulnérable la chance d’avoir l’éclairage, la chance à elle aussi de regarder la télévision. L’énergie solaire participe énormément à la protection de l’environnement » déclare-t-il.


Les ministres et leur suite ont également fait un tour chez l’artiste Jimi Hope et chez monsieur Koumi qui ont aussi présenté leurs peintures aux ministres tout en exhortant la jeunesse à un sens de responsabilité et de créativité.

Top