Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

L’agroalimentaire, un secteur porteur pour les jeunes entrepreneurs Togolais

Publié le : 27 juil 2018
africube

Quatre jeunes entrepreneurs spécialisés dans la valorisation des produits alimentaires du terroir et un promoteur investi dans la transformation de déchets plastiques ont reçu ce mercredi 25 juillet 2018 la visite du ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. 
 

Cette tournée de proximité vise à constater de visu les résultats des efforts fournis par le gouvernement à travers les mécanismes de promotion de l’entrepreunariat, échanger avec les jeunes entrepreneurs et artisans en réussite et évaluer les difficultés auxquels ils font face ou encore motiver et encourager les cadets qui hésiteraient encore à emboîter le pas de leurs aînés.


Il s’agit d’Ayité Gaël Ajavon, jeune patron de la société Ahoénou qui commercialise le bouillon culinaire « Africube » produit à base de produits locaux (poivre, sel marin, anis, noix de néré, gingembre, ail, etc.), de Ama Akpènè Abota, restauratrice à 3 A Les Délices, de Komla Vidrjo du restaurant New Galaxy., Togovie productrice d’Africathé d’Achad Atchabao et la vitrine agroalimentaire du FAO ont également acceuilli la délégation ministérielle.
Ces jeunes bénéficiaires de l’accompagnement technique et financiers du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et du Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB) ont un point commun, celui de valoriser les produits du terroir.


Pour AJAVON Ayité Gaël, promoteur du bouillon culinaire Africube est née du constat du danger que représentent les différents cubes qui existent sur le marché. Par ses ingrédients naturels et locaux Africube assure une meilleure qualité nutritionnelle et permet de rédécouvrir le goût de la bonne cuisine du terroir.

Achad ATCHABAO  spécialisé  dans la production et transformation des produits agricole, prestation des services informatiques et dans la consultation entrepreneuriale produit 300 boites de son thé d’AFRICATHE  par jour et emploie 18 personnes. 


La vitrine agroalimentaire de l’espace FAO commercialise plus de 500 gammes de produits locaux transformés par les Togolais.En moins de 6 mois d’activités, cette vitrine a réalisé un chiffre d’affaire de 10 000 000 FCFA, preuve que l’engouement des Togolais pour produits fabriqués localement ne se dément pas.


 Victoire Tomegah Dogbé a également rencontré Gado Bemah, responsable de la société Green Industry Plast Togo qui recycle et transforme des déchets plastiques.
« Ce que font  ces jeunes, c’est incroyable » s’est-elle extasiée à la fin de cette première journée.
«  On constate que ce sont  des jeunes qui ont du potentiel,  très talentueux, qui ont certes des difficultés dans leurs parcours mais ils  restent engager, déterminer et très enthousiastes….et je vois très bien que malgré les difficultés de début, et un environnement pas toujours favorable, ces jeunes réussissent et  sont aujourd’hui des champions et restent des modèles pour d’autres jeunes’, a-t-elle ajouté.
La tournée se poursuit les jours suivants avec un accent sur le secteur de l’artisanat.

Top