Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Les conseils de Victoire Tomegah Dogbé aux Mandela Washington Fellows 2018

Publié le : 08 juin 2018
Photo d'ensemble

Victoire Tomegah Dogbé a reçu ce vendredi 08 juin au Palais de la Présidence,  les 10 jeunes leaders Togolais sélectionnés pour  suivre pendant six semaines des formations intensives en leadership, business et entrepreunariat et administration publique dans des universités américaines, dans le cadre du Mandela Washington Fellowship.

Cette audience était l’occasion pour le ministre chargé de la jeunesse de féliciter les jeunes leaders et de « leur communiquer les énergies positives et les encourager à représenter au mieux le Togo auprès des autres pays.

Ce programme encore appelé Young african leaders initiative (YALI) est né de la volonté de l’ancien président américain Barack Obama de permettre aux jeunes leaders africains d’acquérir les connaissances et les contacts dont ils ont besoin pour faire évoluer leur plan de carrière et participer de manière plus énergique à la consolidation des institutions démocratiques, au développement de la croissance économique et au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique.

La ministre chargée de la jeunesse, entourée du Secrétaire Général de la Présidence, de l’ancien ambassadeur du Togo à New York et des conseillers du Chef de l’Etat Natchaba et Johnson ont prodigué d’utiles conseils aux boursiers tout en les exhortant à porter haut le flambeau du Togo.

«  Démontrez la force de votre engagement ! Nous sommes tous derrière vous pour vous pousser à faire le maximum et à aller loin » a déclaré Victoire Tomegah Dogbé en guise d’encouragement.

 

Venus d’horizons et présentant des profils professionnels divers, ces 10 jeunes Togolais (5 jeunes hommes et 5 jeunes femmes) ont tous un point commun : leur soif d’apprendre, d’améliorer leurs compétences et de servir leur patrie à leur retour.

« Il y a du potentiel, c’est à vous de l’enrichir », a conseillé Patrick Tevi-Benissan, sécrétaire Général de la Présidence.

Les autorités se sont également félicités des initiatives du gouvernement à l’endroit de la jeunesse qui ont notamment contribué à développer les compétences et les capacités de ces jeunes qui seront valorisés à travers le Mandela Washington Fellowship.

Cette cohorte porte à 46 le nombre de jeunes Togolais ayant pris part à ce programme. Une variante régionale du YALI se tient également chaque semestre à Dakar et a permis à plusieurs dizaines de jeunes Togolais de bénéficier de ces formations.

Top