Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Le créateur de mode Franco Dimélo conjugue le savoir-faire togolais et chinois

Publié le : 29 mai 2018
Le Ministre et l'ambassadeur

Pour renforcer les capacités des jeunes artisans Togolais et leur ouvrir d’autres horizons, le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes en collaboration avec l’Ambassade de Chine a organisé une formation de 3 mois en Chine sur les techniques de broderie chinoise au profit de 6 jeunes artisans. 

Victoire  Tomegah Dogbé et Liu Yuxi,  ambassadeur de Chine au Togo  sont allés constater les résultats de cette formation ce 29 mai 2018 dans l’atelier d’Ayité Gaba, créateur de la marque Franco Dimélo, spécialisé dans la couture et broderie, et désormais dans la broderie chinoise.

Le jeune homme fait partie d’un  contingent des 6 artisans, tous inscrits aux chambres des métiers, ayant bénéficié  de cette formation de 3 mois  en 2017.

Il s’agissait  pour  la ministre chargée de l’artisanat et  l’Ambassadeur de  Chine au Togo d’apporter leur soutien au secteur de l’artisanat, acteur clé pour le développement participatif du Togo. C’est aussi  l’occasion  pour eux  de féliciter, d’encourager, d’échanger avec les artisans sur leur besoins, difficultés et leurs attentes.

Powered by flickr embed.

 Impressionnée par les différents talents de ce jeune, la ministre a exhorté le jeune styliste  à faire plus et a encouragé les 45 apprenants à suivre les pas de leur formateur.

«  Nous souhaitons qu’à l’avenir on puisse donner plus d’opportunités à d’autres jeunes de faire cette belle expérience de la Chine, c’est-à-dire allé rapprendre pour pouvoir améliorer ce qu’on sait faire », a déclaré Victoire Tomegah Dogbé, ministre chargée de l’artisanat.

L’Ambassadeur de Chine au Togo, a profité de cette occasion pour féliciter le gouvernement Togolais pour tout ce qu’il fait pour la jeunesse, et souhaite que la coopération qui existe entre le Togo et la chine perdure.

« J’ai appris par cette belle expérience que les jeunes togolais sont très doués dans leur travail. Ceci nous encourage à encore faire plus, surtout dans le domaine de la technologie » a t- il ajouté.

A la tête de sa « maison et école des arts de la mode Franco Dimelo, » depuis 2010, Ayité Gaba  déclare avoir beaucoup appris de cette formation. « Elle m’a été très profitable, mon rôle  aujourd’hui est de   de transmettre tout ce savoir-faire à mes apprenants ».

Cette visite  organisée par le Ministère du développement à la base  et l’ambassade de Chine  s’inscrit dans le cadre de la coopération sino togolaise.

Top