Aller au contenu principal

Les meilleurs jeunes entrepreneurs de 2017 touchent leurs primes

Publié le : 23 mar 2018
photo des lauréats

Les lauréats de l’édition 2017 du concours des jeunes entrepreneurs ont reçu leurs prix définitifs composés de chèques et de matériel informatique et électro-ménager ce  jeudi 22 mars 2017 au siège du FAEIJ.

Les lauréats de l’édition 2017 du concours des jeunes entrepreneurs ont reçu leurs prix définitifs composés de chèques et de matériel informatique et électro-ménager ce  jeudi 22 mars 2017au siège du FAEIJ.

Dix chefs d’entreprises classées en petites et moyennes entreprises (PME) et Micro-entreprises ont ainsi enlevé des chèques allant de 500.000 à 2 millions de FCFA.

Cette remise définitive vient concrétiser celle symbolique du 16 mars dernier tenue à la présidence de la République.

Komlan BESSANH Directeur de l’entreprise S.E NUTRI-TOGO Sarl, spécialisée dans la production de jus de champignon à Lomé a ainsi reçu le  premier prix un chèque d’un coût total de 2 000 000 FCFA.

 « Ce fonds va nous aider dans le développement de notre entreprise, il est question de passer à l’échelle, nous allons l’investir dans l’acquisition d’une broyeuse d’ananas afin d’augmenter notre capacité de production pour bien desservir nos clients. Ce fonds est une motivation parce que nous savons où nous voulions aller et ce prix vient concrétiser nos efforts en nous positionnant sur la voix de la réussite» a déclaré, tout sourire le responsable S.E NUTRI-TOGO Sarl communément connu sous le nom de Champiso.

 

 

 

Powered by flickr embed.

Au cours de la cérémonie les premiers responsables du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et du Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB) sont revenus sur différents aspects du concours, notamment les critères de sélection, les prix et les partenaires.

Ils ont également encouragé les lauréats à faire grandir davantage leurs entreprises. « Il vous faudra reposer votre travail sur des valeurs de détermination et d’abnégation » leur  a conseillé Mme Sahouda Gbadamassi Mivedor, la Directrice Générale du FAIEJ.

Dix autres entreprises reconnues « à fort potentiel de développement » ont également reçu des chèques d’une valeur de 300.000 ainsi que des gadgets.

Le FAIEJ et PRADEB sont deux mécanismes pilotés par le ministère chargé de l’emploi des jeunes qui visent l’insertion socio-économique et professionnelle des jeunes à travers la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi des jeunes et la facilitation d’accès au financement de leurs projets d’entreprises afin de réduire la pauvreté dans le pays.

 

Top