Aller au contenu principal

PUDC : les ouvrages réalisés par l’ANADEB intéressent le Japon

Publié le : 26 fév 2018
Madame le ministre en interview

En mission au Togo, Monsieur OKAMURA Yoshifumi, Représentant du Gouvernement du Japon pour la paix et la stabilité international, a saisi l’occasion de visiter la maison de la femme de Notsè...

En mission au Togo, Monsieur OKAMURA Yoshifumi, Représentant du Gouvernement du Japon pour la paix et la stabilité international, a saisi l’occasion de visiter la maison de la femme de Notsè, et le marché d’Attiégou ce vendredi 09 février 2018. Il a été conduit par le Ministre en charge du développement à la base, Madame Victoire TOMEGAH DOGBE en présence de la Représentante résidente du Programme des Nations-unies pour le développement (PNUD), Madame Khardiata LO N’DIAYE.

La délégation a été rejointe par le Ministre des Infrastructures et des Transports, M. Ninsao GNOFAM, pour la visite de la piste réaménagée de Davié.
Sur tous les sites, la délégation a été accueillie par une foule de bénéficiaires venue témoigner leurs gratitudes au Gouvernement du Japon pour son appui à l’Etat togolais et sa contribution au financement du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Comme l’a souhaité Monsieur OKAMURA Yoshifumi, la délégation a échangé avec les communautés bénéficiaires sur l’intérêt que représentent les ouvrages réalisés et sur les besoins non encore satisfaits dans leurs milieux. Ce dernier a souligné la volonté du Gouvernement japonais à accompagner les efforts de développement à la base du Togo et a encouragé les femmes togolaises à poursuivre leurs initiatives en faveur de l’amélioration des conditions de vie de leurs familles et de leurs communautés respectives. Il les a exhortés à prendre soin des ouvrages, à se rendre effectivement autonomes et à être le tremplin du développement du Togo.

Pour la Représentante résidente du PNUD qui pilote le PUDC, il faut saluer l’engagement du peuple japonais au côté de son peuple frère du Togo dans la lutte contre la précarité. Elle a ensuite remercié le gouvernement togolais pour la confiance qui régit les relations entre son institution et le Togo.

Dans sa conclusion, le Ministre du développement à la base a réitéré les remerciements des bénéficiaires au Représentant du Gouvernement du Japon avant de sensibiliser les uns et les autres sur les notions du vivre ensemble et de paix sans lesquelles, aucun développement ne sera possible. Elle a invité les bénéficiaires à préserver les biens communs et publics pour un développement soutenu et durable.

Pour rappel, le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) a été adopté par décret pris en conseil des ministres le 13 janvier 2016. Sa mise en œuvre est assurée par le PNUD et cible les populations pauvres dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat.

Dans le cadre de cette mise en œuvre, le Ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes assure, à travers l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), la réalisation de 138 infrastructures et équipements socio-économiques de base, et le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux dans 22 communautés, dans les cinq (05) régions que compte le pays pour un coût total prévu de 2,1 milliards de francs CFA financé par le Gouvernement du Japon.

Top