Aller au contenu principal

Un système d’information pour booster le secteur de l’artisanat africain

Publié le : 19 fév 2018
photo de famille

Le Comité de Coordination pour le Développement et la Promotion de l’Artisanat Africain (CODEPA) a organisé à Lomé, un atelier sur le Système d’Information sur l’Artisanat Africain (SIAA) du 15 au 16 février 2018.

Le Comité de Coordination pour le Développement et la Promotion de l’Artisanat Africain (CODEPA) a organisé à Lomé, un atelier sur le Système d’Information sur l’Artisanat Africain (SIAA) du 15 au 16 février 2018.

L’objectif de cet atelier est de  mettre en place un système continental d’information sur l’artisanat propre à l’Afrique. Ce système permettra une meilleure connaissance des statistiques et des conditions de vie des artisans mais également d’apprécier les résultats et les impacts des politiques publiques dans le secteur de l’artisanat. Cet atelier fait suite à la mise en œuvre des recommandations issues des assises de la 8èmeConférence des Ministres Africains en charge de l’Artisanat, tenue le 10 Juin 2016 à Abidjan en République de Côte d’Ivoire, et de la résolution de la 9ème Conférence des Ministres tenue le 23 Juin 2017 à Bulawayo au Zimbabwe.

Le Directeur de Cabinet Yawotsè VOVOR, représentant le ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a procédé à l’ouverture dudit atelier. Dans son intervention, il a remercié le comité de coordination pour le développement et la promotion de l’artisanat africain (CODEPA) pour leurs appuis, conseils et orientations qu’il ne cesse d’apporter aux Etats membres et surtout sur le choix porté sur le Togo en vue de  démarrer la phase pilote du système d’information sur l’artisanat africain. Il finit son discours en ces termes «Un système d’information est un maillon important du processus décisionnel, il vous revient donc de prendre connaissance de ces documents,  de les améliorer et de formuler des observations pour leur mise en application efficace. Je reste persuadé que cet objectif sera atteint et que les travaux du présent atelier seront couronnés de succès ». Etaient présents six (6) pays pilotes à l’instar du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Niger.

 Le représentant du Secrétaire Général du CODEPA, Monsieur Bila OUEDRAGO, Conseiller juridique du CODEPA, pour sa part a souligné que : «  L’idée de la mise en place d’un système continental d’information sur l’artisanat propre à l’Afrique est une suite logique des initiatives et efforts déjà déployés par le CODEPA en vue de fédérer et de mieux valoriser les dispositifs de promotion et de développement du secteur de l’artisanat en Afrique » .

A la fin de cet atelier, les pays pilotes doivent être en mesure de renseigner le formulaire de collecte d’informations et de données sur l’artisanat, afin de permettre au Secrétariat Général du CODEPA de déployer les futures phases du projet à savoir la compilation, l’analyse et la mise en ligne des informations avant la 10ème  conférence des Ministres du CODEPA prévue à Bangui (Centrafrique) en juin 2018.
 

Top