Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Bilan de 2017: la performance au rendez-vous pour le MDBAJEJ

Publié le : 24 jan 2018
photo des officiels

Echouer dans la planification c’est planifier son échec". C’est fort de cette maxime que le ministère du développement  à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a fait de la revue annuelle de ses actions une tradition depuis 2011. Tradition respectée en ce 23 janvier 2017 à Lomé, où le ministère et ses partenaires ont tenu l’atelier-bilan pour le compte de l’année 2017 et élaboré le plan de travail et budget annuel (PTBA) pour l’année entamée. La rencontre qui a réuni les cadres provenant du ministère concerné, de l’administration publique, des bénéficiaires, des autorités administratives, coutumières et des institutions partenaires, visait d’une part à  faire le bilan des activités de l’année 2017 et à préparer les actions  de 2018 et d’autre part  à procéder  à l’analyse et l’élaboration des Plans de Travail  Budget Annuel pour la nouvelle année.

Pour Victoire Tomégah Dogbé,  Ministre  chargé du développement à la base, l’organisation de cet atelier bilan permet « des échanges constructifs dont la finalité est de tirer des leçons apprises au cours de la mise en œuvre et de recueillir les différentes contributions pour l’amélioration de nos actions sur le terrain. » a-t-elle indiqué. « Non seulement il s’inscrit dans le cadre du principe de  redevabilité auquel nous avons souscrit, mais également se veut un exercice  participatif. » a-t-elle ajouté.
Pour le compte de l’année 2017, le taux moyen d’exécution de la lettre de mission du ministère est  de 96%, le taux de réalisation physique moyen du PTBA est de 87,89 %. Sur le plan financier le taux moyen d’engagement est de 99,95%.
Ces performances se traduisent par :

  •  1717 groupements accompagnés afin  de renforcer  leur capacité  organisationnelle et opérationnelle,
  • 1351 Comités de Développement à la Base renforcées,
  • 277 infrastructures sociocommunautaires réalisées,
  • 77 PTFM installées
  • 1 017 artisans accompagnés aussi bien en renforcement de capacités que pour les foires nationales et internationales
  • 9000 emplois durables, 22128  emplois temporaires et 3500 microentreprises créées.
  • 4220 volontaires déployés.

Au cours de cette année le ministère s’emploiera en terme de perspectives à poursuivre la mise en œuvre du reste des activités inscrites dans le document de politique, mettre en œuvre les projets de services de base et de filets sociaux ainsi que le projet d’opportunités d’emploi des jeunes vulnérables financés par la banque mondiale, élaborer et adopter les textes d’application du règlement portant code communautaire de l’artisanat, fournir  les moyens nécessaires aux chambres régionales de métiers pour leur  plein épanouissement, après leur restructuration.
Il s’agira par ailleurs de structurer 700 nouveaux projets des jeunes porteurs d’idées d’entreprises, financer  500 plans d’affaires jugés bancables.           

Top