Aller au contenu principal

Des préfets du Nord Togo sensibilisés sur les réformes du secteur

Publié le : 15 mai 2017
photo de famille avec les préfets des régions Centrale, de la Kara et des Savanes

Les préfets des régions Centrale, de la Kara et des Savanes étaient réunis ce samedi 13 mai 2017 à Kara pour échanger sur le processus des réformes dans le secteur de l’artisanat, plus précisément l’organisation du processus électoral des CRM

Les préfets des régions Centrale, de la Kara et des Savanes étaient réunis ce samedi 13 mai 2017 à Kara pour échanger sur le processus des réformes dans le secteur de l’artisanat, plus précisément l’organisation du processus électoral des chambres de métiers.
Ouvert par le ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, l’atelier a réuni la quasi-totalité des 17 préfets concernés afin de :
  • informer les préfets sur les différentes réformes apportées pour améliorer l’organisation et le fonctionnement des chambres de métiers ;
  • sensibiliser les préfets sur le processus électoral des chambres de métiers ;
  • outiller les participants pour relayer et conduire le processus dans les préfectures du Togo;
  • définir une feuille de route pour les élections dans les préfectures et régions.
Le préfet de la Kozah, hôte de cet atelier a reconnu que l’artisanat est une composante quasi naturelle de l’apprentissage et que le secteur n’est pas suffisamment valorisé dans les communautés à la base. Il affirme donc l’engagement des autorités à s’impliquer davantage dans le développement de l’artisanat comme secteur pourvoyeur d’emplois.

Madame Victoire Tomegah Dogbé dans son allocution d’ouverture a salué l’intérêt des préfets et les a encouragé à s’approprié les outils et instruments mis en place par le ministère chargé de l’artisanat pour accompagner les artisans sur toute l’étendue du territoire.
 
Dans le cadre de la redynamisation des structures d’appui aux artisans,  il a été mis en place dans les préfectures, des centres de ressources pour l’artisanat (CRA). 20 localités en ont bénéficié à ce jour.

Le secteur de l’artisanat se présente aujourd’hui comme un excellent créneau porteur eu égard aux immenses potentialités qu’il renferme en termes de création d’emplois, de valorisation de produits locaux, de génération de revenus et partant, de contribution à la lutte contre la pauvreté.
Top