Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Tournée ministérielle: rencontre avec des entrepreneurs et promoteurs dans le Moyen - Mono

Publié le : 20 fév 2017
Photo de Mme la Ministre avec une entrepreneur

Attifoutou dans le canton de Kpékplémé, à 115 km de Notsè. Ici prospère la ferme agropastorale (élevage de poules pondeuses, de porcs, culture de Maïs et de Soja) d’Afi Amouzou, Technicienne en production animale formée à l’INFA de TOVE après un passage infuctueux à l’université de Lomé.

Afi AMOUZOU : De l’amphi à la ferme, itinéraire d’une ambitieuse


 A 34ans, AMOUZOU AFI est l’une des entrepreneurs ayant bénéficié de l’appui technique et financier du Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB).


Cette entrepreneure pleine d’ambition et de motivation, a sollicité et obtenu du PRADEB une formation en création d’entreprise et un financement à hauteur de un (1) million de Francs CFA. Ce qui lui a permis la consolidation de son activité à Attifoutou dans la préfecture du Moyen-mono.


Les conditions difficiles dans cette localité très reculée n’ont en rien entamé l’engagement et la motivation d’Afi AMOUZOU et de ses six (6) employés. Qualités entrepreneuriales qui lui ont valu le 6ème prix du concours « Meilleurs Entrepreneurs FAIEJ-PRADEB 2016 »

Séduite par cette entrepreneure déterminée et persévérante, le Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse, et de l’Emploi des Jeunes, Mme Victoire TOMEGAH DOGBE,  lui a  rendu visite dans son centre d’élevage «  La vérité », dans le village d’Attifoutou, où elle lui a remis personnellement son prix du concours (chèque de 1 million de francs CFA) ce 16 février 2017.

« Devenir entrepreneur me permet d’être mon patron et de subvenir à mes besoins »

Le Ministre chargé de l’emploi des jeunes a également apporté ses encouragements à Sétor YOVOVI enseignant de métier qui s’est reconverti dans la transformation du manioc en gari et tapioca grâce à l’accompagnement du fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAEIJ) à Tohoun. Installé en décembre 2016, il emploie huit (8) personnes et réalise un chiffre d’affaires de 300 000 FCFA par mois.

Il confie fièrement que : « devenir entrepreneur me permet d’être mon patron et de subvenir à mes besoins ».

Théophile BADJA, installé dans le canton de Djéméni a aussi pu montrer sa ferme au Ministre et recueilli ses précieux conseils. Il espère renforcer rapidement son exploitation notamment les poules pondeuses, véritable locomotive de son entreprise.

Tous ces trois entrepreneurs ont un point commun : avoir osé entreprendre pour  changer leurs vies !

Les semaines qui suivront,  le Ministre poursuivra son périodique tournée de suivi des projets du ministère et d’instant de partage avec de jeunes entrepreneurs bourrés de talents et d’idées novatrices. 


Tournée du Ministre à l’intérieur du pays : Rencontre avec des entrepreneurs prometteurs
Afi AMOUZOU : De l’amphi à la ferme, itinéraire d’une ambitieuse Attifoutou dans le canton de Kpékplémé, à 115 km de Notsè. Ici prospère la ferme agropastorale (élevage de poules pondeuses, de porcs, culture de Maïs et de Soja) d’Afi Amouzou, Technicienne en production animale formée à l’INFA de TOVE après un passage infructueux à l’université de Lomé.
 
 A 34ans, AMOUZOU AFI est l’une des entrepreneurs ayant bénéficié de l’appui technique et financier du Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB).


Cette entrepreneure pleine d’ambition et de motivation, a sollicité et obtenu du PRADEB une formation en création d’entreprise et un financement à hauteur de un (1) million de Francs CFA. Ce qui lui a permis la consolidation de son activité à Attifoutou dans la préfecture du Moyen-mono.


Les conditions difficiles dans cette localité très reculée n’ont en rien entamé l’engagement et la motivation d’Afi AMOUZOU et de ses six (6) employés. Qualités entrepreneuriales qui lui ont valu le 6ème prix du concours « Meilleurs Entrepreneurs FAIEJ-PRADEB 2016 »

Séduite par cette entrepreneure déterminée et persévérante, le Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse, et de l’Emploi des Jeunes, Mme Victoire TOMEGAH DOGBE,  lui a  rendu visite dans son centre d’élevage «  La vérité », dans le village d’Attifoutou, où elle lui a remis personnellement son prix du concours (chèque de 1 million de francs CFA) ce 16 février 2017.

« Devenir entrepreneur me permet d’être mon patron et de subvenir à mes besoins »

Le Ministre chargé de l’emploi des jeunes a également apporté ses encouragements à Sétor YOVOVI enseignant de métier qui s’est reconverti dans la transformation du manioc en gari et tapioca grâce à l’accompagnement du fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAEIJ) à Tohoun. Installé en décembre 2016, il emploie huit (8) personnes et réalise un chiffre d’affaires de 300 000 FCFA par mois.

Il confie fièrement que : « devenir entrepreneur me permet d’être mon patron et de subvenir à mes besoins ».

Théophile BADJA, installé dans le canton de Djéméni a aussi pu montrer sa ferme au Ministre et recueilli ses précieux conseils. Il espère renforcer rapidement son exploitation notamment les poules pondeuses, véritable locomotive de son entreprise.

Tous ces trois entrepreneurs ont un point commun : avoir osé entreprendre pour  changer leurs vies !

Les semaines qui suivront,  le Ministre poursuivra son périodique tournée de suivi des projets du ministère et d’instant de partage avec de jeunes entrepreneurs bourrés de talents et d’idées novatrices.

Top