Aller au contenu principal
Ministère du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes

Projet de développement communautaire et des filets sociaux

Résumé

Le projet de développement communautaire et des filets sociaux (PDCplus) est un projet de réduction de la pauvreté initié et mis en œuvre par le gouvernement togolais avec l’appui de la Banque mondiale. Il a démarré le  10 juillet 2012 et est l’un des instruments de mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de la promotion de l’emploi (SCAPE) élaborée en 2012 et est particulièrement orienté vers les populations les plus pauvres du Togo. Le PDCplus fait suite au projet de développement communautaire (PDC) qui est un projet similaire mis en œuvre de 2008 à 2013 et dont les résultats ont été jugés satisfaisants.

Contexte


Dans le souci de régler la question de pauvreté dans les zones les plus pauvres l’Etat a mis sur pied ce projet pour faire évoluer, positivement, les indicateurs de pauvreté dans les milieux ruraux.

Description

La stratégie du PDCPlus consiste à l’amélioration de la situation sociale et économique globale des membres des communautés ciblées, rurales en particulier, et grâce à leur participation directe, au processus de prise de décision et de mise en œuvre des microprojets.

Objectifs

  • construire,  réhabiliter et équiper des bâtiments scolaires et des unités de soins de santé périphériques, de mettre en place des points d’eau potable et des ouvrages d’assainissement;
  •  
  • soutenir les groupements d’intérêt économique par un appui technique et financier de manière à faire améliorer leurs résultats économiques et à induire des augmentations significatives aux revenus de leurs membres, à travers les AGR ;
  • lutter contre la malnutrition des enfants des régions de la Kara et savanes à travers les transferts monétaires.
  • améliorer l'état nutritionnel des élèves des cantons les pauvres et vulnérables et d'agir sur les indicateurs scolaires en améliorant les taux des inscriptions scolaires et en réduisant ceux des abandons à travers le programme d'alimentation scolaire

Etat d'avancement

Projet achevé en juillet 2017 avec comme résultats:

  • 346 microprojets d’infrastructures sociocommunautaires
  • 196 bâtiments scolaires
  • 27 unités de soins périphériques
  • 96 ouvrages hydrauliques
  • 11ouvrages d’assainissement
  • 7 dalots
  • 208 microprojets d’activités génératrices de revenus accompagnés.
  • 305 écoles bénéficiaires des cantines scolaires pour un effectif de 88927 écoliers au cours de l’année scolaire 2016-2017.
  • 12754 travaux à haute intensité de main d’œuvre créés pour réaliser 154 ouvrages dont 74,7% sont des pistes rurales et 25,3% sont des retenues d’eau aménagées.
  • 29600 projets  des transferts monétaires : Les foyers bénéficiaires du projet pilotent des transferts monétaires pour une meilleure nutrition et une meilleure protection de l’enfant.

Equipe projet

Coordonnatrice du Projet : Madame Yawavi Bouty Agboka-Abalo

Coordonnateur adjoint Pierre Agbekponou

 

Point de contact

www.devbase.gouv.tg

Infographies liées

Articles liés

18 déc 2017

Lancée solennellement ce samedi 09 décembre 2017 à Tchamba, une localité située à environ 400 kilomètres au Nord de Lomé, au cours d’une cérémonie officielle présidée par le Ministre du développement à la base

01 déc 2017

Après 5 ans de mise en oeuvre, 18,6 milliards FCFA investis dans les infrastructures socio-communautaires et les filets sociaux, le Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux a tiré sa révérence ce vendredi 1er décembre 2017

Documents

Dossier de presse clôture du PDCplus
01 déc 2017

Discours du ministre de l'atelier de clôture du PDCplus
01 déc 2017

Interview Coordonnatrice PDCplus, Mme Agboka
06 fév 2017

Média

https://youtu.be/7dp_SAzxfZI

Top