Aller au contenu principal

Le Ministre du développement à la base sous le charme d’ALAFFIA

Publié le : 16 mai 2017
Préparation du beurre de karité

C’est du haut de ses plus de 2m que Monsieur Olowo’n’djo TCHALA et son staff ont fait découvrir au ministre chargé du développement à la base et ses collaborateurs les installations de son ONG ALAFFIA, située à quelques encablures de la ville de Sokodé

C’est du haut de ses plus de 2m que Monsieur Olowo’n’djo TCHALA et son staff ont fait découvrir au ministre chargé du développement à la base et ses collaborateurs les installations de son ONG ALAFFIA, située à quelques encablures de la ville de Sokodé.


Cette visite avait pour  objectif de  présenter les activités de l’ONG Alaffia dans la région centrale et de jeter les bases d’un probable partenariat entre le ministère du développement à la base pour une synergie des actions en faveur des communautés à la base, cible des actions sociales d’Alaffia.

Etaient également présents l’ambassadeur des Etats Unis au Togo et le vice-président des Grammy Awards (récompenses de la musique aux Etats-Unis).

 

Atelier de fabrication de batik

Spécialisée dans les cosmétiques à base de beurre de karité, de coco et d’autres produits locaux comme le moringa, ALAFFIA est née en 2003 aux Etats-Unis de la volonté d’un fils du Togo de faire découvrir le savoir-faire ancestral des communautés togolaises tout en faisant fabriquer des produits de qualité sous le label commerce équitable, dans une usine située dans l’Etat de Washington.

Ce sont ainsi deux sites d’activités que Madame Victoire Tomegah Dogbé et sa suite ont visité :

  • le premier, GACE Alaffia (Global Alliance for Community Empowerment) spécialisé dans la santé maternelle, la protection de l’environnement et l’éducation
  • le second, Village Alaffia qui se concentre sur la production du beurre de karité, l’huile de coco, le savon noir, la poudre de baobab et le tissage de paniers.

 

 

 

Avec près de 700 employés dont une grande majorité de femmes, c’est un bel exemple de mobilisation pour lutter contre la pauvreté que démontre le promoteur d’Alaffia, au-delà de sa responsabilité sociétale.
 

ALAFFIA s’est inscrite dans une dynamique de développement des communautés par ces communautés elles-mêmes à travers la mise en valeur de leurs ressources locales, l’objectif étant de contribuer à la réduction de la pauvreté et l’égalité des genres.

Photo de famille


C’est donc conquise que le ministre du développement à la base a quitté les installations d’Alaffia avec la certitude d’une collaboration future pour l’autonomisation de la femme et  la promotion de l’esprit entreupreneurial.

Top