Les artisans du Togo ont leurs nouveaux représentants



Les quatre membres du bureau exécutif de l’union des chambres régionales de métiers et les commissaires spécialisés ont été investis de leur mission ce lundi 09 octobre 2017 au Palais des Congrès de Lomé par le Ministre chargé de l’artisanat.
Les quatre membres du bureau exécutif de l’union des chambres régionales de métiers et les commissaires spécialisés ont été investis de leur mission ce lundi 09 octobre 2017 au Palais des Congrès de Lomé par le Ministre chargé de l’artisanat.
Cette cérémonie d’investiture consacre la fin d’un processus qui a commencé par la mise en place des organes des chambres préfectorales et d’arrondissements de Lomé, suivi des élections des membres des organes des chambres régionales de métiers.
 
En tout 44 délégués ont été élus pour représenter les artisans des préfectures du Togo et des arrondissements de Lomé.
L'union des chambres régionales de métiers supervise les activités des chambres régionales de métiers (CRM), assure  leur coordination au niveau national  et sert d'interface entre elles et les autorités publiques.
 
Mme Victoire Tomegah Dogbé s’est dite fière et satisfaite de la tournure que prend le domaine de l’artisanat : « nous sommes tous fiers des artisans car ils nous ont démontré qu’ils sont capable d’opérer des changements dans le secteur de l’artisanat. Nous avons commencé un processus avec eux et nous les exhortons à continuer dans ce sens pour faire de l’artisanat un des leviers de développement économique, social et culturel. »
 
Le processus des réformes dans le secteur est notamment soutenu par la coopération allemande (GIZ) et la Chambre des métiers de Cologne.
Dr. Domenica Preysing, représentant  l’ambassadeur d’Allemagne a souligné l’importance et le poids des relations entre la chambre des métiers du Togo et celle de Cologne : « le partenariat entre les chambres de métiers du Togo et celle de Cologne s’inscrit dans une lignée de création d’emplois et de formation technique et professionnelle. Elle est aussi spécifique dans la mesure où le gouvernement allemand soutient les chambres de métiers de Cologne et leurs partenaires au Togo pour arriver à mettre en place une structure artisanale qui soit un secteur clé de la croissance économique. »
 
Mme  Justine Pawi  membre du bureau exécutif de l’union des chambres régionales de métiers met en avant les attentes placées entre les mains du bureau exécutif : « les artisans attendent beaucoup de nous. Nous avons pour mission de sensibiliser l‘opinion publique sur le rôle et l’importance de l’artisanat car c’est un secteur porteur. »
 
La Chambre de métiers est un établissement public à caractère professionnel doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Elle est auprès des pouvoirs publics l’organe représentatif des intérêts généraux de l’artisanat. A ce titre, elle assure pour les artisans, les apprentis et les organisations professionnelles de l’artisanat, une mission de formation, de conseil, d’immatriculation des entreprises et de représentation auprès des pouvoirs publics.