Inclusion financière au Togo: Une rencontre de haut niveau pour informer les acteurs sur les axes majeurs



Les Partenaires Techniques et Financiers, les Ambassadeurs et autres acteurs informés sur les axes majeurs devant constituer l’ossature de la feuille de route d’inclusion financière au Togo.
Madame le Ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Victoire Tomégah- Dogbé, a présidé ce Jeudi 29 Juin 2017 au nouveau Palais de la Présidence de la République une réunion d’échanges d’informations des Partenaires Techniques et Financiers, Ambassadeurs et autres acteurs sur les axes majeurs devant constituer l’ossature de la feuille de route d’inclusion financière au Togo.
 
Voici en intégralité le mot de circonstance et de mise en contexte prononcé par le Ministre en charge du Développement à la Base.
 
---------
Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances,
Madame la Ministre Marraine du Fonds National de la Finance Inclusive, Experte Internationale en Finance Inclusive,
Madame la Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies au Togo,
Excellence Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Représentations Diplomatiques accrédités au Togo,
Monsieur le Secrétaire Permanent, Chargé des Réformes,
Mesdames/Messieurs les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers du Togo,
Monsieur le Conseiller Région Afrique Occidentale et Centrale de UNCDF,
Mesdames/Messieurs les Directeurs Généraux des Banques, des Compagnies d’assurance et des Systèmes Financiers Décentralisés du Togo,
Mesdames/Messieurs.
 
Je vous souhaite la cordiale bienvenue à la rencontre de ce jour, qui fait suite à une série de rencontres initiées dans le cadre de l'élaboration de la stratégie nationale d'inclusion financière de notre pays.
 
Le processus Making Access to financial services Possible (MAP) auquel vous êtes, pour la plupart d’entre vous, associés depuis ses débuts tire à sa fin.
 
 
Aujourd'hui les deux étapes clés :  L’enquête sur la demande (Finscope) réalisée en Avril 2016 et l'étude de l'offre et de la réglementation nous permettent de disposer d'éléments de diagnostic et de bâtir un document de stratégie, document de politique nationale présentant la vision, les axes d'intervention et le plan d'action en vue d'atteindre l'inclusion financière.
 
 
Mesdames messieurs,
 
Sous l'impulsion du président de la république, le Togo a fait le choix de passer du simple micro crédit à l'inclusion financière pour tous les togolais.
 



Les études ont notamment relevé que les efforts d’inclusion financière ont touché 60% de la population adulte togolaise.
 
À travers le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), lancé par le Président de la République en janvier 2014, plus de 700,000 personnes pauvres marginalisées des systèmes classiques de financement bénéficient aujourd'hui de produits financiers adaptés à leurs besoins, le début d'une inclusion financière pour ces personnes ... Encore faut-il que ces personnes soient maintenues et qu'elles sortent de la précarité...
 
Notre défi à présent est d'élargir l'offre des services financiers aux populations habituellement exclues du système bancaire classique.
 
Pour remplir au mieux sa mission sociale, la micro finance doit proposer des services financiers diversifiés ajustés à la demande et distribués de manière responsable au plus grand nombre.
 
 
L’élaboration d’une stratégie nationale d’inclusion financière répond donc à la nécessité d’amélioration de l’offre actuelle de services financiers afin d’atteindre plus de bénéficiaires et de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.
 
Mesdames messieurs,
 
Pour assurer une véritable inclusion financière dans notre pays, l'approche doit être intégrée à nos politiques publiques, être plus globale et tenir compte de certaines évolutions. En effet, l'offre de crédit traditionnellement proposée a beaucoup évolué : l'épargne, la micro assurance, les transferts électron, les crédits spécifiques pour les pme.
 
Une évolution qui transparait aussi dans la diversité des fournisseurs de services qui revêtent de nombreuses formes en passant par les associations, ONG, mutuelles, réseaux postaux, banque à distance à travers la téléphonie mobile.
 
 
Mesdames/Messieurs
 
C’est cela qui nous pousse encore aujourd'hui à nous retrouver avec vous chers partenaires en vue de partager les axes d'interventions proposés mais surtout de rechercher des pistes de collaboration, de synergies et de nous accorder sur une feuille de route.
 
J’invite plus particulièrement les Directeurs Généraux des Banques, des Compagnies d’Assurance, de Systèmes Financiers Décentralisés ici présents de prendre activement part aux échanges.
 
Vos institutions sont les relais dans l’offre des services financiers et des fournisseurs de produits et services innovants pouvant booster l’inclusion financière.
 
Mesdames/Messieurs
 
Permettez-moi de remercier chaleureusement nos partenaires: UNCDF et le PNUD pour leur accompagnement dans la mise en œuvre de ce processus. Mes remerciements vont aussi à tous nos partenaires techniques et financiers qui s’impliquent et apportent leur appui pour l’atteinte de notre objectif.
 
Je nous souhaite à tous d’avoir des échanges fructueux qui permettront d’obtenir les bases d’une feuille de route claire pour le renforcement de l’inclusion financière au Togo.
 
Je vous remercie.