Fonctionnement



Le ministère du développement à la base, de l'artisanat, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes est composé comme suit:
  • le cabinet
  • les services rattachés au ministre ;
  • l'administration centrale ;
  • les services extérieurs ;
  • les institutions et organismes rattachés.


L'administration centrale comprend:
  • la direction du développement communautaire ;
  • la direction de l'artisanat ;
  • la direction de la jeunesse et de l'emploi des jeunes;
  • la direction des affaires administratives et financières;
  • la direction des études, de la planification, et de la mobilisation des ressources.

La direction du développement communautaire a pour mission de :
  • susciter l'organisation et assurer l'encadrement des populations à la base pour une participation active et permanente en vue d'un développement auto-entretenu ;
  • planifier, programmer, coordonneretsuivre l'évolution des actions et évaluer les activités de développement communautaire à l'échelle nationale; entretenir des liaisons avec des organismes d'assistance et d'action dans le domaine de sa compétence ;
  • définir le cadre de collaboration avec les partenaires notamment les Organisations Non Gouvernementales (ONG) dans le domaine du développement communautaire ; appliquer la politique de développement communautaire à l'échelle nationale ;
  • concevoir et élaborer des projets et des programmes d'autodéveloppement ;
  • entreprendre toute enquête et étude nécessaire à une meilleure connaissance des milieux, des groupes et des communautés ;
  • apporter l'appui nécessaire à l'épanouissement des communautés à la base ;
  • assurer un appui technique et institutionnel aux communautés de base.

La direction de l'artisanat est chargée de mettre en oeuvre la politique du gouvernement en matière d'encadrement et de promotion de l'artisanat en s'appuyant sur les chambres régionales de métiers.
A ce titre, elle a pour mission de :
  • appliquer la politique nationale de développement de l'artisanat et définir les programmes et plans d'actions nécessaires à sa mise en oeuvre ;
  • veiller à l'application de la réglementation propre aux
  • activités, professions, coopératives et entreprises artisanales,
  • en assurer le contrôle et proposer les adaptations qu'elle appelle ;
  • encourager et faciliter toutes études et projets artisanaux ;
  • assurer le contrôle de l'application de la réglementation en vigueur dans le secteur de l'artisanat ;
  • assurer la promotion locale et internationale des produits artisanaux par un encadrement approprié ;
  • oeuvrer à l'amélioration des conditions de production des artisans ;
  • proposer et appliquer toute politique favorisant l'évolution de la micro-entreprise artisanale vers la petite et la moyenne entreprise ;
  • préparer les programmes d'étude à réaliser et exploiter les données socio-économiques dans le secteur de l'artisanat ;
  • collecter, analyser, traiter et diffuser les informations et données statistiques du secteur de l'artisanat.


La direction de la jeunesse et de l'emploi des jeunes est l'organe d'exécution de la politique nationale de la jeunesse et de la mission du ministère en ce qui concerne la promotion de l'emploi des jeunes.
A ce titre, elle a pour missions de :
  • promouvoir et superviser les activités de jeunesse et
  • d'éducation extrascolaire ;
  • organiser l'animation et le contrôle des activités socioéducatives pour les jeunes ;
  • informer et éduquer les jeunes pour un changement de comportement ;
  • encadrer les jeunes en situation difficile ;
  • créer et gérer les infrastructures socioéducatives de jeunesse ;
  • organiser et promouvoir les associations de jeunes.
  • contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes de l'emploi, du chômage et du sous-emploi-des jeunes ;
  • veiller à la prise en compte de la dimension emploi des jeunes dans les politiquessectorieJles d'investissement et les stratégies nationales de développement ; 
  • promouvoir des programmes de création d'emploi pour les jeunes ;
  • proposer des actions pour favoriser l'accès des jeunes des villes et des campagnes à des emplois rémunérateurs ;
  • participer à toutes les instances où sont discutés les
    problèmes d'emploi des jeunes ;
  • orienter et accompagner les jeunes porteurs de projets de création d'entreprises vers les mécanismes de financements existants ;
  • suivre la gestion des fonds d'insertion des jeunes ; 
  • suivre les relations avec les institutions nationales, régionales et internationales intervenant en matière d'emploi des jeunes.

La direction des affaires administratives et financières est chargée desaffaires administratives, de la préparation et du suivi de l'exécution du budget, de la gestion des ressources financières, du matériel et des équipements du ministère.
La direction des études et de la planification est
chargée de :
  • centraliser l'ensemble des données relatives à tous les projets et programmes en cours de réalisation ou à réaliser ;
  • suivre et contrôler la bonne exécution des programmes et projets du ministère ;
  • assurer l'étude et la mise en forme des documents de projets à soumettreaux partenaires techniques et financiers ; 
  • dresser le planning des activités du ministère ;
  • conduire les études de prospective sectorielle du
  • ministère ;
  • coordonner l'élaboration des plans, des projets et des
  • programmes ;
  • développer le partenariat entre le ministère et les différents intervenants dans le domaine similaire ;
  • assurer l'organisation de la documentation duministère ;
  • coordonner la réalisation de toute étude sectorielle ;
  • assurer la mise en oeuvre et l'évaluation du financement basé sur les résultats, en collaboration avec la direction des affaires administratives et financières ; 
  • assister le secrétaire général dans la coordination de
  • l'exécution des projets et programmes du ministère.