DES FILTRES A EAU AUX CANTINES SCOLAIRES



L’accès des élèves de l’école primaire de Kpové-village à l’eau potable est désormais une réalité grâce à la remise ce vendredi 26 mai 2017 de filtres à eau, produits de la société allemande FILTRON, nouveau partenaire du MDBAJEJ
L’accès des élèves de l’école primaire de Kpové-village à l’eau potable est désormais une réalité grâce à la remise ce vendredi 26 mai 2017 de filtres à eau, produits de la société allemande FILTRON, nouveau partenaire du ministère du développement à la base.

Au total 15 filtres à eau ont été remis aux écoles à cantines dont 3 installés dans l’école primaire Kpové-village, dans le canton de Djémini, en présence du Directeur du Développement Communautaire, représentant le ministre du développement à la base, de la Coordonnatrice du Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux, le préfet de Haho, le représentant du Ministre de l’Enseignement Primaire et Secondaire et les autorités locales.


Les filtres à eau sont composés d'un reservoir et d'un système electrique qui purifie l'eau par électrolyte.

« Ces filtres à eau facilitent ainsi l’accès des élèves à une eau potable et contribuent par la même occasion à la protection de l’environnement. Ils ne nécessitent l’utilisation d’aucun élément chimique pour purifier l’eau », a expliqué Christian Zierhut, représentant du groupe Filtron présent à la cérémonie.

Cet appui de Filtron vient compléter le programme des cantines scolaires qui permet d’offrir un repas chaud aux élèves du primaire et du préscolaire dans les cinq régions du Togo. Le groupe Filtron prévoit progressivement équiper toutes les cantines scolaires n’ayant pas encore accès à l’eau potable.

Le programme des cantines scolaires est mis en œuvre par le Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux (PDCplus) depuis 2008 et couvre actuellement 304 écoles dans les 5 régions du Togo, pour un effectif de 87 858 élèves environ. Ainsi, plus de 50 millions de repas chauds ont été servi depuis le démarrage du programme.