Accès aux soins de santé : le Chef de l’Etat offre un CMS à la communauté de Morétan



Plusieurs milliers d’âmes que compte le canton de Morétan (environ 220 km de Lomé) étaient tous réunies dans l’enceinte du nouveau Centre Médico-Social de la localité pour manifester leur joie et témoigner de leur gratitude envers le Chef de l’Etat
Plusieurs milliers d’âmes que compte le canton de Morétan (environ 220 km de Lomé) étaient tous réunies dans l’enceinte du nouveau Centre Médico-Social  de la localité pour manifester leur joie et témoigner de leur gratitude envers le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui a tenu à remettre personnellement l’ouvrage aux bénéficiaires, ce vendredi 29 septembre 2017.

Composé d’une unité de soins périphériques (USP) un hall d’attente, deux salles de consultation, une salle d’accouchement, une salle de suites de couches, une salle d’injection, une salle de pansement, une chambre froide, un dépôt de pharmacie et une salle d’observation, un bloc sanitaire, un appâtâme pour les séances de sensibilisation et de vaccination, le tout cloturé, le joyau réalisé par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a coûté la modique somme de 110 millions de FCFA.

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et d’autorités locales administratives et religieuses qui ont suivi le Chef de l’Etat dans sa visite des installations qu’il a lui-même inaugurées.

« Certaines femmes ici à Moretan préféraient accoucher à domicile avec tous les risques que cela comporte pour préserver leur intimité impossible dans l’ancien dispensaire où les mêmes salles servaient pour l’accouchement et les soins des malades. Désormais les femmes de Morétan pourront accoucher dans la dignité dans le nouveau centre de soins plus grand et mieux équipé. C’est un immense bonheur pour nous et nous exprimons une gratitude éternelle à l’endroit du Chef de l’Etat qui a écouté nos doléances et montre qu’il se préoccupe de nous », confie, le sourire aux lèvres Madame Jala Adjima, responsable des femmes qui entretiennent les locaux du CMS.

Grace à son équipement, le CMS de Morétan acquiert le titre de centre de référence pour les autres formations sanitaires environnantes, pouvant offrir des services obstétricaux et néonataux de base, un véritable soulagment pour la localité et celles de la zone.

« Ce nouveau CMS va améliorer les conditions de travail du personnel ainsi que les conditions d’accueil et de prise en charge des patients, d’augmenter la  fréquentation du centre de santé, réduisant ainsi les taux de morbidité et de mortalité dans tout le canton » explique Dr Sanwogou Loste, Directeur Préfectoral de la santé de l’ Est-Mono.

Que ce soit le CMS de Morétan, le marché moderne d’Elavagnon en cours de construction dans la même préfecture, les ponts et autres infrastructures de base, ils contribuent à améliorer les conditions de vie des communautés et à favoriser leur accès au minimum vital commun, véritable crédo du développement à la base et fer de lance de la vision du développement inclusif qui ne laisse personne sur le côté, chère au Chef de l’Etat.